twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Yacine Barro, la nouvelle directrice générale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de Microsoft liste ses priorités

jeudi 23 novembre 2017

Cinq mois après sa nomination en tant que directrice générale Microsoft pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Yacine Barro Bourgault (photo) livre sa première grande conférence de presse à Dakar. Parmi les « défis multiples » qu’elle compte relever, il y a la transformation digitale qui lui « tient beaucoup à cœur personnellement « . Pour cette diplômée de l’Institut Supérieur de Commerce et de Gestion (INSEEC) de Paris en 1997, le développement passe par le numérique, particulièrement en Afrique. Ce qui, selon elle, a été compris dès le début par Microsoft qui « offre une série d’initiatives d’accompagnement et de programmes pour assister à la fois les organisations et les entreprises à s’approprier la technologie et à se transformer digitalement ». Et au nombre de ces projets, il y ce que l’on appelle le « Microsoft 4 Africa »,un programme qui ambitionne d’identifier et de soutenir des start-up prometteuses en Afrique durablement. Seulement pour le moment ; le projet fonctionne plus dans la partie anglophone qu’ailleurs, ce que compte rectifier Madame Bourgault à la tête de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre pour les prochaines années.

Yacine Barro Bourgault est une fille du Sénégal partie de Kaolack ( Centre ) où elle a vu le jour « avant d’avoir la chance de poursuivre mon université en France ». C’est un pur hasard qui a fait qu’elle intègre le monde du digital comme elle l’explique bien avant qu’elle ne rejoigne Microsoft en 2004 en tant que responsable business development pour le Sénégal. Quelque temps après, Yacine Barro ouvre la première représentation de la société américaine à Dakar. Mais avant, la patronne Afrique de l’Ouest et du Centre de Microsoft est d’abord passée par Cisco Systems en France où elle était en charge des ventes avant de revenir au Sénégal en 2004 pour travailler pour le compte du géant américain dont elle prend congé deux ans après pour rejoindre le siège du groupe Celtel (ajourd’hui Bharti) à Amsterdam pour lancer le segment corporatif de l’opérateur de téléphonie mobile dans 21 pays africains. Yacine Barro s’est aussi frottée au monde des médias en 2008 pour avoir cofondé et servi en tant que directrice exécutive d’Africa24.

(Source : CIO Mag, 22 novembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)