twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un portail Internet « Justice de proximité » mis à jour : Pour rapprocher le citoyen de la justice

lundi 20 février 2012

Le ministère de la Justice, en coopération avec le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, a initié la mise à jour d’un portail internet « Justice de proximité » dont la priorité reste le rapprochement de la justice du citoyen.

Le Sénégal s’est doté d’un plan de modernisation du secteur de la justice nommé programme sectoriel justice soutenu par la coopération française, via le programme d’appui au désenclavement numérique. Ces fonds ont permis la mise en ligne du portail internet « justice de proximité », qui permettra de renforcer la visibilité de ce dispositif et d’offrir aux populations une source informations juridiques complète. Le lancement qui a eu lieu ce week end, a réuni la partie sénégalaise, avec Cheikh Tidiane Lam, Directeur de Cabinet du ministre de la justice et Mademba Gueye, Conseiller technique en charge du dispositif justice de proximité, le chef de service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, Jean Luc Le Bras, Paul Antoine Decraene, l’Attaché de coopération, en charge du secteur institutionnel, et Herve Poinot, expert technique International.

Selon M. Le bras, la mise en place du portail « justice de proximité » est un outil moderne de communication et de diffusion du droit qui permettra de renforcer la visibilité du dispositif, tout en offrant, aux populations et aux professionnels du droit, une source d’informations juridiques.

Ce portail, espère-t-il, rendra plus visible l’implantation des structures du dispositif « justice de proximité » et des services qui y sont rendus, ainsi que la diffusion d’une information juridique de qualité de différents formats.

Mademba Gueye qui a présenté le site, a noté que sa conception est complétée par la mise en réseau des structures du dispositif, à travers un extranet à accès sécurisé. Il sera, principalement, composé d’outils statistiques, d’espaces d’échanges et d’une base de données juridiques regroupant des textes législatifs et modèles d’actes relatifs aux droits civils, sociaux et économiques des citoyens sénégalais.

Mamadou Diouf

(Source : Rewmi, 20 février 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)