twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un dispositif de veille et de contrôle pour assurer un bon Gamou

vendredi 3 février 2012

Afin de s’assurer de la qualité de service des réseaux des opérateurs mobiles durant le Gamou de Tivaouane 2012, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) déploie sur le terrain des équipes composées de techniciens et toute une logistique pour mettre en place un dispositif de veille et de contrôle.

Il s’agit particulièrement de collaborer avec les opérateurs afin de garantir un service de qualité et permettre ainsi aux pèlerins d’émettre ou de recevoir les communications sans désagrément aucun pendant la durée de l’évènement, a assuré M. Sény Faty, Chef de la Division chargée de la connectivité et de la gestion du trafic à l’ARTP.

Aussi, le dispositif de veille et de contrôle doit également permettre de vérifier dans une certaine mesure que les obligations des opérateurs de téléphonie mobile en matière de qualité de service telles que stipulées dans les cahiers des charges sont respectées.

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes qui tient depuis quelques années à reconduire cette opération lors des grands événements comme le Grand Magal de Touba, le Pèlerinage de Popenguine, celui de la communauté Khadrya à Ndiassane et le Gamou sera également présente encore cette année à Tivaounae. M. Faty assure que tout sera mis en place pour tendre encore vers la perfection.

Suivi des indicateurs de qualité de service

Pour la composition des équipes, des agents seront déployés sur le terrain. La logistique ne sera pas également en reste, a indiqué le responsable de la Division chargée de la connectivité et de la gestion du trafic. Des véhicules et outils techniques de vérification tels que les GPS seront mobilisés deux jours avant et un jour après à Tivaouane et environs pour palier aux désagréments en alertant l’opérateur concerné aux besoins.

Des tests sur l’internet ou encore sur l’interconnexion entre opérateurs et les numéros d’urgence comme les Sapeurs pompiers, la police ou la gendarmerie seront effectués à chaque instant pour localiser les éventuelles difficultés en matière de communication. A cet effet, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes a encore reconduit son numéro vert gratuit le (800 200 200).

Les consommateurs pourront en cas de besoin signaler à tout instant, à travers ce numéro, les problèmes rencontrés. Cela permettra à l’ARTP de porter rapidement l’information auprès de l’opérateur concerné pour rectifier le tir.

En dehors des grands événements comme le Gamou, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) assure également le suivi des indicateurs pour le respect total des standards internationaux de qualité de service.

Les principales activités au niveau du suivi des opérateurs et fournisseurs de service se résument comme suit : le suivi de la qualité de service, celui des tarifs et enfin le suivi de l’indentification des abonnés. En effet, tout au long de l’année 2010, l’ARTP a effectué un suivi mensuel des indicateurs de qualité de service définis et validés en 2007 avec la SONATEL et SENTEL Gsm en ce qui concerne le parc, l’efficacité des appels sortants des réseaux cellulaires vers un autre réseau mobile tiers, le taux d’efficacité des appels sortants des réseaux cellulaires vers un réseau fixe, le taux d’échec d’accès au réseau GPRS et le taux d’efficacité international des réseaux mobiles entre autres opérations. Dans le cadre du suivi des tarifs, l’ARTP a exigé que les opérateurs lui communiquent au plus tard 48 heures avant, les promotions ou les modifications de tarifs qu’ils comptent effectuer.

Les travaux sur l’identification des abonnés aux services de téléphonie mobile ont continué tout au long de l’année. Il a été indiqué que le groupe de travail a finalisé le projet de décret. Il est transmis aux autorités pour validation et signature. Ce décret devrait permettre de lutter contre la vente à la sauvette des cartes SIM et en les limitant par personnes à trois par opérateur.

Les opérateurs ont été sommés de respecter toutes les dispositions. Autant de mesures qui sans doute, contribueront à garantir aux consommateurs un meilleur service.

(Source : Dakar Actu->http://www.dakaractu.com/], 3 février 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)