twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie privée d’entreprise : L’union Sonatel/Cge mène à la Cge-Solution

mardi 1er mars 2005

"Cge Solution". C’est le nom de la nouvelle filiale née de la fusion entre la Société nationale des télécommunication du Sénégal (Sonatel), opérateur global de télécommunications dans la sous-région et la Compagnie générale d’entreprise (Cge), leader dans le domaine de la téléphonie privée d’entreprise. Selon le communiqué de presse qui l’a annoncé hier, ces deux sociétés ont ainsi mis en commun "leurs activités de réseaux privés d’entreprises" dans ce nouveau né. Dotée d’un capital social de 1 milliard 100 millions francs Cfa, la Cge Solution regroupe désormais toutes les activités autocommutateur et câblage de réseaux privés d’entreprises de la Sonatel et de la Cge. Et c’est la Sonatel qui se taille la part du lion pour avoir détenu 60 % de Cge-Solution. Les 40 % reviennent à la Cge. Par cette fusion, la nouvelle filiale entend "conforter sa position de leader sur le marché télécoms de réseaux privés d’entreprises et offrira à ses clients des solutions globales intégrées au sein du groupe Sonatel notamment par le conseil, la location, la vente, l’installation et la maintenance de matériels et logiciels de réseaux de télécommunications d’entreprises". D’après le communiqué, Cge-Solution a aussi pour vocation "d’accompagner le groupe Sonatel dans une politique d’expansion sous-régionale".

Cette union a été bien appréciée par les directeurs généraux des deux sociétés. "En s’appuyant sur un opérateur de télécommunications de référence comme Sonatel, Cge-Solution pourra développer son savoir faire en matière de télécommunications d’entreprise pour le grand bonheur de ses clients", déclare dans le communiqué le directeur général de la Cge, Babacar Sarr. Le directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye, lui, trouve que "c’est une excellente chose pour Sonatel de fusionner son activité réseau privé d’entreprises avec le leader du marché dans ce domaine pour mieux répondre aux attentes de ses clients à travers des solutions globales et adaptées à leurs besoins au Sénégal et dans la sous-région".

Ndakhté M. GAYE

(Source :Wal Fadjri, 1er mars 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)