twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Technologies de l’information et de la communication : De réelles opportunités de productivité pour l’entreprise

vendredi 16 septembre 2011

Des chefs d’entreprises, venus d’horizons divers, se sont retrouvés, lundi à Dakar, dans le cadre d’un séminaire sur « l’entreprise de demain : Enjeux et perspectives. A l’initiative de Crésus Afrique, une société spécialisée dans les solutions de business intelligence, Dakar vient d’abriter, un séminaire de deux jours sur « l’entreprise de demain : enjeux et perspectives ». De l’avis du directeur de Crésus Afrique, les technologies de l’information et de la communication (Tic) offrent aujourd’hui des possibilités énormes et de bouleverser positivement la façon de travailler. Selon Moustapha Sarr, les utilisateurs sont de plus en plus exigeants et la disponibilité de la bonne information, en tout lieu et à tout moment, devient une nécessité pour hisser les institutions au sommet de la pyramide des entreprises performantes. « Conscients de cette réalité implacable qui ne laisse personne indifférent, vous devrez vous préparer à vivre les grandes mutations nécessaires à la survie de vos entreprises. Cette session vous fera accepter en douceur ce choc culturel qu’engendrent les Tics. », a dit le directeur de Crésus Afrique à l’endroit des participants.

Dans le même ordre d’idée, le banquier, Abdoul Mbaye, dans son mot de bienvenu, s’est souvenu de son premier contact avec l’outil informatique. « Je m’étais vite aperçu à quel point la technologie, et en particulier l’informatique, pouvait être synonyme de productivité, d’efficacité, de sécurité contre la défaillance humaine, de justice contre les traitements discriminatoires », évoque-t-il. Celui-ci pense qu’au-delà de ces considérations, la technologie reste le moyen par lequel la mise à niveau mondiale d’entreprise ayant fait ce choix, dans un contexte de concurrence planétaire, est facilement réalisable. En guise de conseils, M. Mbaye dira qu’en matière technologique, un dirigeant doit savoir être audacieux. A son avis, le décideur ambitieux pour son entreprise doit se mettre en situation de veille vis-à-vis de la technologie, de ce qu’elle permet déjà, de ce qu’elle pourrait permettre demain, dans un futur plus ou moins proche.

Pape Sanor Dramé

(Source : Le Soleil, 16 septembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)