twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Système Gaïndé : Le retour à la normale prévu le 15 août prochain

jeudi 11 août 2011

La solution pouvant régler les problèmes notés sur le système de gestion automatisé des informations douanières (Gaïndé) et les conséquences sur les entreprises, est prévue le 15 août prochain ou au plus tard, à la fin du mois. Le directeur général des douanes l’a confié au terme de la journée de concertation sur « les disfonctionnements du système Gaïndé et les difficultés rencontrées par les entreprises » organisée ce mardi 9 août, par le Conseil national du Patronat (CNP), dans un hôtel de la place.

« D’ici à la mi-août ou la fin du mois, il va y avoir un retour à la normale sur les disfonctionnements du système « Gaïndé » et les difficultés que subissent les entreprises, à savoir les frais de magasinages, surestaries, délais de franchise, taxes, redevances, prélèvements ». C’est en ces termes que le Directeur général des Douanes, Moukhamadou Mactar Cissé, rassurait les opérateurs et autres acteurs de l’économie, au terme de la journée de concertation sur « les disfonctionnements du système (Gaindé) et les difficultés rencontrées par les entreprises », organisée par le Conseil national du Patronat (CNP), mardi, 9 août dernier à Dakar.Cette journée d’échanges, qui a réuni les opérateurs économiques, la Direction générale des Douanes, celle du Port autonome de Dakar, la communauté des acteurs portuaires et les organisations du secteur privé, est une initiative permettant de mieux mesurer la qualité et le coût des services rendus par les différents acteurs publics et privés portuaires, selon le président du CNP, Baïdy Agne. Et d’ajouter : « C’est une occasion de nous offrir l’opportunité de s’exprimer et de se comprendre, tout en prenant des décisions consensuelles qui s’imposent pour l’amélioration de l’environnement portuaire des entreprises ».Concernant les difficultés évoquées au cours de la rencontre, Mouhamadou Mactar Cissé a précisé que « les problèmes concernent les opérations impactent la compétitivité des entreprises qui exportent et non pas les recettes. Les trois points bloquants sont le manifeste, les sorties des régimes et les paiements qui concernent ces régimes, notamment sur la taxe intérieure ». Les informaticiens, a-t-il poursuivi, « se sont engagés pour que l’ensemble des difficultés notées soient résolues, afin que la compétitivité des entreprises ne soit affectée et garde le cap ».Interpellé sur l’état actuel du système, le Directeur général des Douanes a indiqué qu’« au mois de juillet, là où l’Etat n’en attendait que 43, nous avons collecté 45 milliards Fcfa de recettes ». Donc, a ajouté M. Cissé, « on ne peut pas dire que le système permettant de dédouaner régulièrement et de collecter des recettes ne marche pas, malgré les disfonctionnements ».Le Directeur général du Port autonome de Dakar, Bara Sady, a suggéré aux lignes maritimes de faire des efforts. « 80% des recettes douanières sont assurées par le Port. Alors, je demande à ces lignes de faire encore des efforts et de tenir jusqu’à la fin du mois », a-t-il martelé.

Fatima Aïcha Bocoum

(Source : Le Sénégalais, 11 août 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)