twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Passage à la TNT : les travaux commencent en Côte d’Ivoire

lundi 20 août 2018

Les autorités ivoiriennes ont lancé le 8 août les travaux de déploiement des infrastructures dédiées à la TNT, qui devraient être livrées à partir de décembre 2018.

Le gouvernement a lancé le 8 août, les travaux de déploiement des infrastructures dédiées à la TNT (Télévision numérique terrestre). Ce projet, reporté depuis plusieurs mois, devrait permettre une libéralisation de l’espace audiovisuel, avec le lancement de chaînes de télévision privées et gratuites en Côte d’Ivoire, mettant fin au monopole des médias audiovisuels publics.

Initialement prévu pour le premier trimestre 2018, le lancement de ce projet a été ralenti par de longues tergiversations autour de l’appel d’offres concernant le choix de l’opérateur en charge du basculement. Au départ, le chinois Startimes, déjà opérateur de bouquets satellitaires, convoitait le marché.

C’est finalement un consortium composé du sud-africain Aucom, de STA, une filiale du groupe israélien Leadcom, et de l’américain GatesAir, spécialisé dans la fourniture d’équipements de diffusion, qui a remporté le marché de 22 milliards de francs CFA (33,5 millions d’euros).

Extinction des signaux analogiques en juin 2020

Le gouvernement a également créé la société Ivoirienne de diffusion (IDT), dont la mission principale est d’assurer la diffusion des programmes sur toute l’étendue du territoire.

Les infrastructures devraient être livrées à partir de décembre 2018, pour permettre la diffusion des chaînes de la TNT : Canal+/Orange, Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI), TV7 et LifeTV. Selon Adama Yeo, le directeur général de IDT, l’extinction définitive des signaux analogiques en Côte d’Ivoire est prévue pour juin 2020.

Pour opérer le basculement, 20 stations émettrices de la RTI seront rénovées et 18 autres seront créées. Le centre émetteur de la commune d’Abobo, au nord d’Abidjan, servira de premier site national d’exploitation du réseau national TNT.

Baudelaire Mieu

(Source : Jeune Afrique, 20 août 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)