twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Groupe SONATEL réalise un résultat net consolidé de 185 milliards FCFA en 2009

samedi 27 février 2010

Le Groupe SONATEL (qui comprend la maison mère basée au Sénégal et des filiales implantées au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau) a réalisé en fin d’exercice 2009 un résultat net consolidé provisoire de 185 milliards FCFA, a appris APA samedi au près du siège de cette société basée à Dakar.

Selon les dirigeants du groupe ce résultat net est en progression de 18% contre un repli de moins 2,7% en 2008.

La croissance du chiffre d’affaires est par contre moins soutenue en 2009 qu’en 2008 puis qu’elle se situe à 6,3% à 563 milliards FCFA contre 12,5% un an auparavant à 529 mil liards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0015 euro).

La Sonatel explique la croissance moins forte de son chiffre d’affaires par « la conjoncture économique combinée à intensification de la concurrence au Sénégal et au Mali ».

Les activités liées à la téléphonie mobile, l’interconnexion et l’Internet portent la croissance du chiffre d’affaires en 2009 avec une part globale de 88%. Toutefois, c’est le mobile qui détient la grosse part avec 62% contre 58% en 2008. La contribu­tion du téléphone fixe au chiffre d’affaires poursuit sa baisse en 2009 : 8% contre 10% en 2008.

L’EBITDA (revenus avant intérêts, taxes, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations) se situe à 316 milliards (+5,7%). Quant au résultat d’exploita­tion, il s’établit à 224 milliards (+15%).

Les investissements de la Sonatel se sont élevés à 95 milliards contre 133 milliards en 2008, soit une baisse de 38 milliards en valeur absolue.

« La génération de cash a été encore bonne en 2009 grâce notamment au maintien d’un bon niveau de rentabilité », renseignent les dirigeants de la Sonatel. C’est ainsi que le free cash flow (liquidités disponibles pour distribution) se situe à 221 milliards contre 166 milliards en 2008 (+35%).

Le niveau d’endettement du groupe Sonatel est très bas, se situant à 51 milliards alors que la capacité d’auto financement de l’entreprise est de l’ordre de 280 milliards. Quant aux fonds propres, ils s’élèvent à 557 milliards en 2009 contre 508 mil­liards un an auparavant. Ce qui donne un ratio dette sur fonds propres de 9,2% contre 2,6% en 2008.

(Source : APA, 27 février 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)