twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CNRA a tiré les enseignements et promet d’en faire un plan d’action

lundi 20 avril 2009

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a annoncé lundi à Dakar qu’il a tiré les conclusions sur la supervision des élections régionales, municipales et rurales du 22 mars, soulignant que les principaux enseignements recueillis feront l’objet d’un plan d’action.

’’Les principaux enseignements ont été tirés et feront l’objet d’un plan d’action pour améliorer le cadre juridique régissant la couverture médiatique de la pré-campagne et la campagne électorales des élections locales’’, a expliqué, lundi, la présidente du CNRA Nancy Ndiaye Ngom au cours d’une conférence de presse.

’’Il nous reste trois ans avant 2012 et nous allons utiliser ce temps pour rencontrer l’ensemble des acteurs et nous allons parler, échanger et améliorer le cadre juridique et clarifier le débat’’, a insisté Mme Ngom.

Différentes actions sont inscrites au plan d’action qui prévoit des ateliers, des rencontres d’informations, des campagnes de sensibilisation, des séances de travail avec les patrons de presse, les partis politiques, la société civile, les institutions.

Reconnaissant le caractère difficile et la complexité des élections locales, le CNRA a su mettre en place dispositif de supervision de la pré-campagne et de la campagne proprement dite.

La sensibilisation a été mise en avant pour mettre les ‘’différents acteurs à un niveau d’information leur permettant de jouer parfaitement leur partition’’.

La président du CNRA a évoqué la veille qui a été ’’assurée de manière satisfaisante, des rapports d’écoute ont été régulièrement transmis à l’assemblée du CNRA qui en a délibéré conformément à la loi’’.

Le Conseil a eu à gérer des contestations portant sur la couverture de la campagne du chef de l’Etat, la participation des radios communautaires à la campagne, le recours systématique aux images d’archives, la publicité utilisée comme élément de propagande, le non respect des dispositions relatives à la fin de la campagne, l’impartialité des médias appartenant ou dirigés par des hommes politiques.

Le CNRA a été installé en 2006. Il finit son mandat en 2012, date prévue pour la prochaine présidentielle.

(Source : APS, 20 avril 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)