twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Armand Nanga : "le nouveau système Gainde va permettre à la douane d’améliorer ses recettes"

vendredi 19 mai 2006

Le directeur général de la douane, Armand J. J. Nanga, a déclaré vendredi à Dakar qu’avec le nouveau système de sécurisation automatisée du Gaindé (Gestion automatisée des informations douanières et des échanges), la douane va améliorer ses recettes.

"Avec les gains de temps considérables qu’offre le système, la douane va améliorer ses recettes", a-t-il dit, en marge de la cérémonie de lancement de l’architecture à haute disponibilité des applications du ministère de l’Economie et des Finances.

"De plus, le dédouanement sera plus facile et les usagers pourront également en tirer un meilleur profit et de manière concrète", a expliqué M. Nanga, soulignant qu’il n’y aura "plus de pannes du système".

La modernisation de la douane facilite également le travail des opérateurs et des utilisateurs du système, a ajouté le directeur général de la douane, saluant la fiabilité du système grâce notamment au doublement des équipements.

Il s’est en outre engagé à accélérer les travaux pour l’opérationnalité du système avant la date du 1er juillet prochain retenue pour le transfert du matériel dans les locaux de la douane.

Pour l’heure, il est logé à la Direction du traitement automatisé de l’information au ministère de l’Economie et des Finances.

Le nouveau système de sécurisation du Gaïndé offre une connexion 24 heures sur 24, une synchronisation entre la Direction de traitement automatique de l’information (DTAI) et la douane, grâce à un mécanisme de relais des données, un archivage de l’ensemble des données en toute fiabilité et une duplication instantanée de celles-ci afin de les sauvegarder.

(Source : APS, 19 mai 2006)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)