twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une fusion carte d’identité nationale-carte d’électeur possible à l’avenir

lundi 3 décembre 2012

Le ministre de l’Intérieur, le général Pathé Seck, a évoqué, lundi à l’Assemblée nationale, la possibilité, à l’avenir, d’une fusion entre la carte nationale d’identité et celle d’électeur.

‘’(…) à l’avenir, il sera possible d’aller vers une fusion de la carte nationale d’identité et d’électeur ou une carte d’identité à puce’’, a dit M. Seck lors du vote du budget de son ministère par les députés.

Selon lui, la carte nationale d’identité et celle d’électeur sont numérisées et utilisent la biométrie comme base d’identification. Il a assuré que le fichier électoral reste fiable, soulignant que cela a été certifié par un audit indépendant fiancé par l’Union européenne et les Etats unis.

Un document remis à la presse note que le gouvernement a fait des efforts dans la confection des cartes d’identité.’’ Ainsi, 44 postes de police, 122 sous préfectures et un numéro vert viennent en appoint au dispositif de la Direction de l’automatisation des fichiers (DAF)’’.

Pour 2013, une révision des listes électorales est prévue dans le cadre de la préparation des élections locales de 2014. Des campagnes sont programmées pour permettre aux citoyens d’obtenir une carte d’identité.

Interpellé sur la question des passeports et des cartes nationales d’identité pour les Sénégalais de l’extérieur, le ministre a déclaré que les ambassadeurs et les consulats ne sont pas équipés pour produire des cartes d’identité à l’étranger.

Toutefois, il a annoncé que comme en 2012, des missions du ministère de l’Intérieur seront envoyées dans les pays à forte concentration de Sénégalais avec l’appui du ministère des Finances et en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères.

’’Pour les passeports, a-t-il poursuivi, il y a six centre à l’étranger et deux sont prévus à Abidjan et Casablanca. Il existe également des valises mobiles qui peuvent être déployées dans les zones qui n’ont pas de centre d’instruction.’’

(Source : APS, 3 décembre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)