twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Talla Sylla appelle à diligenter l’interconnexion des ser vices d’Etat civil du pays

dimanche 8 mars 2020

Le maire de Thiès a interpellé samedi le ministère des Collectivités territoriales, afin qu’il diligente la mise en œuvre du projet national d’interconnexion des états civils du pays, lequel devrait permettre à sa ville de poursuivre le développement de son service d’’état civil, qui s’est ‘’considérablement amélioré’’.

‘’C’est l’occasion d’interpeller la direction de l’état civil ainsi que le ministère en charge de cela’’, a dit Talla Sylla dans un entretien avec l’APS.

‘’Je pense qu’au tribunal, on vous le dira : le service de l’état civil s’est sensiblement amélioré au niveau de la ville de Thiès’’, a ajouté le maire, qui venait de lancer une compétition de billard dans un hôtel de Thiès.

Selon lui, la ville a numérisé ses archives concernant la période ‘’du 1-er août 2016 à 1927’’ et a ‘’tout informatisé depuis le 1-er août 2016’’.

Aujourd’hui, la non-exécution à ce jour d’un grand projet de l’Etat du Sénégal pour l’interconnexion des états civils, ‘’bloque’’ la montée en puissance de ce service à la ville de Thiès, a-t-il déploré.

Après avoir attendu pendant cinq ans, une période qu’il juge ‘’trop’’ longue, Talla Sylla a indiquéavoir pris des initiatives, dont les résultats seront visibles ‘’très bientôt’’, en termes d’amélioration du service. Il n’a pas détaillé la teneur des initiatives en question.

‘’Nous savons ce que nous devons faire, ce que nous voulons faire, mais nous savons aussi que nous sommes au Sénégal, dans un pays organisé et nous voulons y aller avec les autres’’, a-t-il dit.

Il s’est dit convaincu qu’au terme d’une réunion à laquelle il assistera prochainement, les choses vont ‘’bouger’’.

‘’Même l’Union européenne était en train de mettre la pression’’, a-t-il dit, relevant que la question de l’état civil est aujourd’hui ‘’devenue une question de sécurité’’.

L’édile de la capitale du rail considère le service de l’état-civil, ‘’un des services les plus en contact avec les populations’’, comme ‘’un des éléments essentiels de rupture’’ depuis son arrivée à la tête de la mairie de Thiès.

(Source : APS/, 8 mars 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)