twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Prolongation de la garde à vue de Ndongo Diaw et ses « complices »

vendredi 29 juin 2012

Ce n’est pas la première fois que l’Artp est secouée par une histoire de détournement. Avec Daniel Goumalo Seck dans l’affaire Sudatel, ce fut un cas d’abus de biens sociaux portant sur un milliard 600 millions. Ndongo Diaw et Cie sont épinglés dans l’affaire des appels internationaux entrants.

L’ancien directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), Ndongo Diaw, a vu sa garde à vue prolongée. Il est accusé de détournement de deniers publics dans le cadre de l’affaire de la surtaxe sur les appels internationaux entrants.

Sauf revirement de dernière minute, sa garde à vue arrive à expiration ce mercredi et il devrait être déféré au parquet. Ce sera donc son premier face-à-face avec le procureur de la République qui doit confier le dossier à un juge d’instruction, comme la loi en fait l’obligation en cas de détournement de deniers publics.

A charge, ensuite, pour le magistrat instructeur de lui notifier les charges qui pèsent sur lui et de décider de son placement sous mandat de dépôt ou de sa libération.

Les « complices » de l’ancien patron de l’Artp sont aussi au banc des accusés. Parmi ces derniers, le nommé Moustapha Yacine Guèye.

Il se trouve être le Président-directeur général de la société Magal holding limited (Mtl). Le détournement de deniers publics survenu à l’Artp a été porté à la connaissance des autorités judiciaires par l’actuel directeur général de l’agence, Thierno Alassane Sall.

Qui dénonce, à travers une plainte datée du 29 mai dernier, la disparition d’une dizaine de milliards de francs dans les caisses de comptabilité de l’Artp. L’affaire fait suite à la surtaxe sur les appels internationaux entrants.

Ce n’est pas la première fois que l’Artp est secouée par une histoire de détournement. Le prédécesseur de Ndongo Diaw, notamment Daniel Goumalo Seck, a été victime du même grief dans le dossier relatif à l’attribution de la troisième licence de téléphonie mobile à Sudatel.

Accusé de détournement de deniers publics et abus de biens sociaux portant sur un milliard 600 millions de francs, il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt à la prison de Rebeuss par le doyen des juges d’instruction, Mahawa Sélou Diouf.

Au final, il avait obtenu sa libération à la faveur d’une consignation de 135 millions de francs. Il en a été de même pour les anciens membres du Conseil de régulation de l’Artp.

On leur a reproché de s’être adjugés, pour leurs comptes personnels, 2 % de la contrepartie financière du prix de cession de la licence qui est de 80 milliards.

Soit un milliard 600 millions de francs Cfa. Ce dossier avait impliqué un magistrat (qui a bénéficié du privilège de juridiction et a été entendu devant la Cour suprême) et un professeur d’université.

P. Ndiaye

(Source : Wal Fadjri, 27 juin 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)