twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Programme de formation pour les acteurs culturels : « Trias Numerika » pour stimuler l’économie numérique chez les artistes

vendredi 1er juin 2012

« Trias culture » une entité visant à promouvoir l’usage des technologies numériques, au service de la création artistique et du développement culturel du Sénégal, a mis en place un programme de formation « Trias Numerika », conçu pour les artistes et les entrepreneurs culturels. Le projet a été présenté, hier, à l’agence Universitaire de la Francophonie, devant le représentant de l’ambassadeur d’Espagne et du partenaire du projet, le label « Jokkolabs » de Karim Sy.

Ce programme, selon la fondatrice de « Trias culture », Maria Louisa, sera inscrit dans le programme « d-CLICet technologie numérique appliqués à la création artistique et à la gestion des entreprises créatives ».

Conçu pour les artistes et les entrepreneurs culturels sur l’application des tics, il abordera des aspects de base, tels que « l’utilisation de la messagerie électronique, les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, pour aller vers des contenus plus avancés, comme les applications multimédia pour le web, la réalisation de projets web professionnels, en passant par la gestion des contenus , les droits d’auteur, la mobilité etc », selon la fondatrice de « Trias culture ». Ce programme, toujours d’après Maria Louisa, était mis en place en partenariat avec « Jokkolabs » et le campus numérique francophone de l’agence universitaire de la francophonie et différentes entités culturelles, comme le centre Régional Blaise Senghor. Antonio Hernandez de l’ambassade d’Espagne a, par la suite, précisé que ce programme sera un moyen d’élargir le savoir des acteurs culturels et leurs capacités créatives, en plus du renforcement de leur assise professionnelle.

Mamadou Diouf

(Source : Rewmi, 1er juin 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)