twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Plus de 600 mille sénégalais taquinent Facebook

mardi 26 juin 2012

Plus de 800 millions de personnes dans le monde utilisent Face book. En Afrique, l’Egypte et l’Afrique du Sud sont les deux pays où les gens utilisent le plus ces outils d’information.

Le Sénégal se situe à la 10éme place avec une moyenne de 650 000 personnes qui en font usage, soit un taux de 4.69 % d’utilisateurs de face book par rapport à sa population globale. Le Twitter est le deuxième outil le plus utilisé dans le monde.

Mais les résultats d’une étude ont révélé que l’utilisation de Twitter n’est pas assez répandue au Sénégal. Mathilde Piard, une experte américaine des médias sociaux l’a du reste rappelé hier mardi à l’atelier de renforcement des capacités des journalistes de la presse nationale à se servir des médias dits sociaux.

Les médias sociaux dont Face Book, Twitter, You tube, Google+ et autres outils d’internet sont de plus en plus utilisés à travers le monde soit pour s’informer ou pour communiquer. L’utilisation de ces outils n’épargne pratiquement aucun pays africain.

D’ailleurs, dans certains pays notamment au Maghreb, avec le printemps arabe, le peuple égyptien s’est beaucoup appuyé sur ces médias pour faire tomber le régime du président Moubarak.

Au Sénégal, l’utilisation de ces réseaux sociaux a également beaucoup contribué à la réalisation de la seconde alternance politique.

Ainsi pour outiller les journalistes sénégalais à mieux se servir de ces technologies, l’ambassade des Usa à Dakar a organisé hier lunid un atelier pour édifier les journalistes sur les opportunités de ces moteurs d’internautes.

A l’occasion, Mathilde Piard a indiqué que les médias sociaux constituent un outil puissant de documentation pour les sources.

Elles permettent des recherches avancées et de trouver des photos et vidéos pouvant être très utiles aux journalistes dans leurs productions.

Elle a laissé entendre que parmi ces médias sociaux Face Book est le plus utilisé à travers le monde suivi du twitter de You tube et de Google+

Elle a révélé que le Sénégal dont 14 % de sa population utilisent Internet, occupe la 10ème place au plan africain et la 91ème place au plan mondial des pays qui utilisent l’outil Face Book, selon les résultats d’une enquête menée dernièrement sur la question.

La même enquête indique que les 70 % de la population surfant sur Face book sont la population jeune et les 37 % d’utilisateurs ont entre 18 et 24 ans.

Seuls les 29 % de ces utilisateurs sont estimés entre 25 et 34 ans. Ceux qui sont âgés entre 16 et 17 ans constituent 10 % des utilisateurs alors que la tranche d’âge des 35 et 44 ans est à 9 %.

Les jeunes de 13 à 15 ans utilisant Face Book sont estimés à 7 ¨%. Mais les personnes âgées entre 45 et 55 ans qui utilisent ces médias sociaux sont de l’ordre de 3 % par rapport aux effectifs globaux d’utilisateurs de Face Book au Sénégal.

Les mêmes études révèlent en outre que 67 % des hommes dans notre pays utilisent Face Book alors que chez les femmes seules 33 % d’entre elles s’en servent.

Les spécialistes du Web s’inquiètent cependant de la baisse ces derniers jours de l’utilisation du Facebook au Sénégal. Si auparavant plus de 800 mille Sénégalais se servaient de cet outil, ce nombre réduit à 600 mille inquiète.

Ce qui découlerait de la fermeture du service gratuit de Orange pour ceux qui avaient sa puce leur permettant de surfer sur Face book.

Par rapport à Twiter qui est le deuxième outil le plus visité du monde et dans 20 pays d’Afrique, le Sénégal accuse un sérieux retard.

Toutefois, pendant l’élection présidentielle, seuls 12 000 twitter ont été localisés dans le pays, soit l’équivalent de la connection de la Namibie qui se positionne en 13ème place au niveau africain.

Cheikh Tidiane Mbengue

(Source : Sud Quotidien, 26 juin 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)