twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nouveau code la presse : Abou Lô ‘’favorable’’ à l’examen du texte par la prochaine Assemblée

lundi 11 juin 2012

Le ministre de la Communication, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication s’est engagé lundi à présenter le projet de code de presse à l’Assemblée nationale issue des législatives du 1er juillet, selon un communiqué transmis à l’APS.

’’Abou Lô a précisé que ce sera après réexamen des points de litige ayant empêché le vote du code par la présente législature’’, ajoute la même source.

M Lô a reçu lundi le bureau du Syndicat des professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS) conduit par Ibrahima Khaliloulaye Ndiaye, secrétaire général adjoint chargé de la communication, selon le communiqué.

Ibrahima Khaliloulaye Ndiaye a exposé au ministre les doléances du syndicat des journalistes liées, entre autres, à la réforme du mode de désignation des directeurs généraux des sociétés publiques de presse, l’adoption du projet du nouveau code de la presse, le respect par les patrons de presse de la convention collective des journalistes. Il a aussi évoqué la redéfinition des règles de distribution de l’aide à la presse, un soutien financier accru au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI), la participation du SYNPICS au Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA).

M. Ndiaye a également demandé un soutien au Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie dans les médias CORED, le respect par le pouvoir de la vocation de service public des médias publics etc, indique le communiqué.

Selon le texte, Abou Lô, a montré ’’sa détermination à faire adopter le projet de nouveau code de la presse’’, précisant que ‘’pour atteindre ce but, il n’est pas exclu d’apporter quelques amendements au texte initial’’.

Il s’est aussi engagé à ‘’réétudier le mode de financement des entreprises publiques de presse’’, rapporte le communiqué, soulignant que Abou Lô s’est montré ’’favorable à la réforme du mode d’attribution de l’aide à la presse’’.

Le ministre a promis de ‘’trouver les solutions dans la limite de ses prérogatives’’ concernant la ‘’grogne sociale à la RTS ainsi que l’état de délabrement du CESTI’’, mentionne le communiqué.

(Source : APS, 11 juin 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)