twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Environnement des affaires - En 2013, une plateforme électronique permettra de créer une entreprise en 24 heures

mercredi 12 décembre 2012

Il sera possible, à partir de 2013, de créer une entreprise en ligne au Sénégal, en 24 heures. L’annonce a été faite, hier, lors du Conseil interministériel sur l’environnement des affaires, en prélude au Conseil présidentiel de l’investissement, prévu vendredi.

Selon le rapport du Comité de suivi des réformes, le Sénégal a enregistré des progrès importants, notamment en matière de réduction des délais pour la création d’entreprise.

« Aujourd’hui, l’investisseur, quelle que soit sa nationalité, passe moins de temps pour créer son entreprise, faire son commerce, disposer de son permis de construire et de son titre de propriété foncière (...). Créer une entreprise est devenu aussi facile qu’au Canada », s’est félicité le secrétaire général du gouvernement et président du Comité de suivi des réformes, Seydou Guèye. Il a annoncé la mise en place, dès le premier semestre 2013, d’une plateforme électronique permettant la création d’entreprise en ligne.

« Il s’agit d’un guichet unique électronique, après le guichet unique physique, permettant de faire passer la création d’entreprise au Sénégal de 48 heures à 24 heures », a-t-il indiqué. De son côté, le Premier ministre Abdoul Mbaye, qui présidait la rencontre, a jugé urgent d’accélérer les réformes.

« Attirer le regard des investisseurs »

Selon le chef du gouvernement, la vraie révolution du Cpi a consisté précisément à offrir un cadre d’échange entre le public et le privé. « Nous ne pouvons plus vivre dans une économie qui s’effondre après une mauvaise saison des pluies et qui expose à la faim une partie importante de notre population.

Améliorer l’environnement des affaires doit être une oeuvre commune. C’est pourquoi, a plaidé M. Mbaye, il ne doit pas y avoir un secteur public et un secteur privé face à face, mais un partenariat pour bâtir un Sénégal nouveau. Nous attirons les regards du monde grâce à notre démocratie ; il nous reste à attirer ceux des investisseurs grâce à notre environnement des affaires ».

Seydou Ka

(Source : Le Soleil, 12 décembre 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)