twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

eCITYZENDAYS 2018 : fédérer un écosystème panafricain autour de la data

mercredi 4 avril 2018

Woelab, l’espace togolais de démocratie technologique, organise la deuxième édition des eCITYZENDAYS. L’évènement portera de nouveau sur la Data comme la première édition. Avec l’organisation de la DATAFORCES 2, Woelab reste dans une constance, celle de la vision d’il y a un an ; vision selon laquelle la data devient le point angulaire de toutes les questions citoyennes et quotidiennes. Télécommunications, innovations, intelligence artificielle, politique, démocratie, gouvernance, sécurité…la data est au cœur de tous ces sujets qui rythme le quotidien des populations partout dans le monde.

Du 13 au 15 avril 2018, Woelab réunit à Lomé la crème des spécialistes des questions de la data et ceux des scènes techs pour « fédérer un écosystème de la donnée et penser l’engagement citoyen à l’ère du numérique ». « Nous avions eu l’année passée l’intuition que la data représente un enjeu capital pour l’engagement citoyen. Depuis un an, nous remarquons que notre intuition était la bonne et avant-gardiste », nous a confié Sénamé Agbodjinou, fondateur de Weolab et organisateur des eCITYZENDAYS.

La rencontre 2018 va donc confirmer le rôle avant-gardiste aux eCITYZENDAYS dans la mesure où cet événement reste pour l’heure l’unique qui traite des questions de data, opendata en mettant ensemble acteurs de la société civile et de la Tech togolaise. L’écosystème auquel songe Woelab devra être un espace panafricain où s’expriment les citoyens, et où les TIC permettent de questionner l’engagement citoyen à tous les niveaux. C’est une sorte de Tink Tank panafricain que propose Woelab afin « d’anticiper les questions importantes à travers un réseau sous régional autour de la data, sans attendre d’être dépassé par ces questions », ajoute Sénamé Agbodjinou. Et les enjeux sont multiples. Ils vont des innovations technologiques à l’intelligence artificielle en passant par les questions de gouvernance participative et les objets connectés.

Ce sont trois jours de festival citoyen qui s’annoncent à Lomé mi-avril. En accès complètement libre, les eCITYZENDAYS 2018 vont explorer la problématique de la Data au Togo et en Afrique, celle de la protection de la donnée durant plusieurs ateliers collaboratifs et conférences. Pour rappel, la première édition des eCITYZENDAYS a accouché de trois outils citoyens encore en développement.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 4 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)