twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : une dizaine de fournisseurs d’accès à Internet ont perdu leur licence

jeudi 11 juin 2020

Le régulateur télécoms du Zimbabwe vient de révoquer une dizaine de licences de fournisseur d’accès à Internet (FAI). La mesure touche principalement les entreprises qui ont échoué à lancer leurs activités. Le gendarme des télécoms a indiqué faire de la place aux nouveaux investisseurs demandeurs.

Dans l’optique de garantir une saine concurrence et réduire l’encombrement du marché télécoms national, l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) a annulé une dizaine de licences FAI. L’information a été dévoilée le 8 juin 2020 par le directeur des services techniques de la Potraz, Nicholas Muzhuzha (photo). C’était lors de la troisième édition du séminaire sur les perspectives de développement économique organisé en ligne par Global Renaissance Investments (GRI).

« Nous avions un certain nombre de licences pour les fournisseurs d’accès Internet à un moment donné, mais Potraz a dû annuler la plupart d’entre elles parce qu’elles ne sont jamais entrées en service. Lorsque vous obtenez une licence, vous devez déployer et fournir un service aux consommateurs », a expliqué Nicholas Muzhuzha.

Il a indiqué que l’organe de régulation ne peut pas accepter que des ressources essentielles soient confisquées alors qu’elles ne servent pas, dans un environnement où d’autres investisseurs en ont besoin. Selon la Potraz, plus de FAI opérationnels signifie une plus grande offre de services de connectivité, une plus grande couverture du territoire national par Internet, des prix plus abordables pour les consommateurs.

Dans un souci de confidentialité, Nicholas Muzhuzha a refusé de fournir les noms des investisseurs qui ont perdu leur licence de FAI.

(Source : Agence Ecofin, 11 juin 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)