twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : le régulateur attribue une licence d’opérateur mobile virtuel à Dolphin Telecoms

mercredi 2 novembre 2022

Dès 2015, le régulateur des télécoms zimbabwéen a travaillé à la mise en place d’un cadre légal pour l’introduction des opérateurs de réseau mobile virtuel sur le marché. Plusieurs sociétés avaient manifesté leur intérêt, mais aucune des tentatives n’a abouti jusque-là.

L’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (POTRAZ) a annoncé avoir accordé la première licence d’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO) à la société Dolphin Telecoms. La société devrait lancer ses activités commerciales plus tard cette année en utilisant les capacités excédentaires des infrastructures des opérateurs de réseaux mobiles (MNO) existants pour fournir des services télécoms dans le pays.

La société déclare avoir déjà conclu un accord avec l’un des trois opérateurs de réseau mobile actifs sur le marché télécoms zimbabwéen. Elle a également investi 15 millions USD pour lancer ses activités. «  Nous sommes à un stade avancé de la mise en œuvre de nos systèmes de réseau central. Nous sommes en train de finaliser certaines choses et nous sommes certainement très proches de l’ouverture de nos portes  », a déclaré Nyasha Charumbira, directeur général de Dolphin Telecoms.

C’est depuis 2015 que la POTRAZ a commencé les démarches pour mettre à jour son régime national de licence télécoms, afin de permettre aux opérateurs de réseau mobile virtuel d’intégrer le marché. De nombreuses entreprises comme Viva Mobile avaient alors manifesté leur intérêt, mais aucune de ces tentatives n’a finalement abouti.

Dolphin Telecoms entend révolutionner le secteur avec l’introduction d’offres hautement personnalisables aussi bien pour les services télécoms que pour les services financiers mobiles. L’avènement d’un nouvel acteur devrait notamment permettre d’introduire davantage de concurrence sur le marché télécoms zimbabwéen actuellement disputé par Econet, NetOne et Telecel. Ces trois opérateurs contrôlent respectivement 65,2 %, 31,5 % et 3,3 % de parts du marché selon les dernières statistiques de la POTRAZ.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 2 novembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik