twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ziguinchor : Les gérants de cybercafés grognent contre la Sonatel

lundi 12 juin 2006

"Trop, c’est trop !", Cette phrase prononcée hier par le porte-parole des gérants de cybercafés de Ziguinchor à l’entame d’un point de presse traduit à elle seule tout le désarroi dans lequel se trouvent les usagers de l’Internet. Car, depuis des semaines, le service offert par l’opérateur de téléphonie est estampillé du saut de la médiocrité. Une situation fortement ressentie par les usagers au premier rang desquels les gérants de cybercafés. Ces derniers sont d’ailleurs plus touchés par le phénomène qui commence à s’éterniser. Avec comme conséquence, un manque à gagner pour ces opérateurs qui ont du mal à faire face aux dépenses d’exploitation, mais aussi, à leurs engagements. Le mois dernier par exemple, la plupart des gérants, si ce n’est tous, ont dû faire une véritable gymnastique financière pour honorer leurs factures de courant et de téléphone. C’est le cas de Kader Bodian, gérant d’un cybercafé au quartier Peyrissac de Ziguinchor. "J’ai été obligé de puiser dans mes réserves pour faire face à mes nombreuses charges".

Comme lui, beaucoup de gérants ont travaillé à perte avec les irrégularités dans la connexion à Internet. Parfois, racontent-ils, "nous n’avons que deux heures de connexion dans la journée". Du coup, les chiffres d’affaires ont considérablement baissé, obligeant certains promoteurs à envisager la fermeture.

Auparavant, les gérants étaient sortis de leur réserve pour dénoncer l’attitude de leur partenaire de la Sonatel. "Nous subissons une véritable exploitation de la part de la Sonatel qui nous prive de la connexion en même temps qu’elle nous oblige à payer les factures de téléphone", regrette le porte-parole des promoteurs. Pour El Hadj Omar Goudiaby, si leur fournisseur est incapable de leur donner un produit de qualité, il n’a qu’à revoir ses factures. D’ailleurs, conseillent les gérants, "la Sonatel doit tout faire, et dans les plus brefs délais, pour nous assurer un service de qualité". Un conseil qui sonne comme une menace voilée. De toute façon, les gérants de cybercafés n’entendent plus rester les bras croisés devant une situation qui menace même leur survie en tant qu’opérateurs économiques. C’est pourquoi ont-ils promis d’aller au front pour amener leur partenaire, la Sonatel, à prendre en charge leurs préoccupations. C’est dans cette dynamique qu’entre le point de presse d’hier, qui, de l’avis de M. Goudiaby, est le premier acte d’une série de manifestations visant à mettre la Sonatel devant ses responsabilités. Le prochain étant la marche prévue dans les prochains jours et devant regrouper, outre les gérants de cybercafés, les usagers de l’Internet, également victimes d’un service défaillant qui n’épargne personne dans la capitale du Sud.

Mamadou Papo MANE

(Source : Wal Fadjri, 12 juin 2006)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)