twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Youtube Gaming-Twitch…. la TNT résistera-t-elle à la nouvelle consommation audiovisuelle ?

jeudi 27 août 2015

Le prétexte de ce sujet est le lancement aujourd’hui de Youtube Gaming ; la plate-forme de streaming de jeux vidéos propulsée par Google concurrent direct du très célèbre Twitch.

Rappelons également que le jeu vidéo est l’un des sujets les plus recherchés sur YouTube, parfois même, devant certaines stars de la chanson. Donc c’est dire que c’est un secteur stratégique et la tendance de ces dernières années confirme la mis sur le trottoir de la télévision, telle que traditionnellement vécue au profit des films à la demande ou de l’émergence de partie de jeux vidéo diffusée en streaming devant la petite lucarne. Les postes de télé actuellement étant des smart TV.

Alors en plus de Netflix [ la plateforme américaine audiovisuelle en flux continu sur Internet qui ne cesse de grandir ] la TNT sénégalaise (la télé, pas la bombe !!), résistera-t-elle à la prochaine explosion de la nouvelle consommation audiovisuelle ?

Nous n’avons pas besoin d’affirmer que si le contenu ne suit pas, beaucoup d’acteurs qui vont se lancer sur la TNT ne vont pas tenir. Car faut-il le rappeler ? Les multinationales pure player du web vont activer le rouleau compresseur marketing et le tapage médiatique afin d’évangéliser le public même le plus récalcitrant sur ce concept de la vidéo à la demande par abonnement mensuel, et non à l’acte. Canal+ a bien senti l’arrivée de Netflix en 2014 en France : Netflix aurait 750 000 abonnés en France contre 900 000 pour Canalplus.

En marge de ces services payants, il y’a maintenant Youtube gaming (le lancement est pour aujourd’hui et dans tous les pays ou il y’a Youtube) pour le divertissement audiovisuel et universel et Twitch que j’ai cité tantôt.

Rappelons que Twitch a été racheté par Amazon, après une tentative infructueuse de Google, qui lance sa propre plateforme de streaming entièrement consacrée aux jeux vidéos un an après. Une concurrence féroce entre les deux géants du web au profit des internautes donc.

(Source : Social Net Link, 27 aout 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)