twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Yankhoba Diattara accélère la cadence de la promotion de l’innovation numérique, avec la mobilisation de 100 milliards

vendredi 15 juillet 2022

Le ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara, a présidé la cérémonie d’ouverture du 5e Salon des startups ‘’Afritech’’ organisée par le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS). À l’occasion de cet événement majeur dans l’écosystème des startups qui en est à sa 5e édition et vise la promotion de l’entrepreneuriat numérique par l’innovation à l’heure de la transformation digitale, le ministre a enclenché l’accélération de la cadence de cette initiative, avec la mobilisation, en perspective, de 100 milliards F CFA.

C’est avec la remise d’une enveloppe de 10 millions et 10 ordinateurs aux lauréats de la 5e édition du Salon des startups ‘’Afritech’’ que le ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara, a enclenché l’accélération de la cadence de la promotion de l’innovation numérique au Sénégal. Avec l’ambition de mobiliser 100 milliards pour accompagner les startups, grâce à la disponibilité exprimée par les institutions de financements telles que le Fongip, le Crédit mutuel et autres, Diattara est déjà dans les starting-blocks pour réaliser cette volonté. Mieux, sur une enveloppe de 100 millions de dollars déjà mobilisée pour la transformation numérique du Sénégal, les 20 millions de dollars sont destinés à accompagner les startups, en sus des 15 milliards de la Der.

Il faudra ainsi souligner que cet engagement du ministre Yankhoba Diattara est la résultante des orientations et de la vision du chef de l’État Macky Sall qui s’est fortement impliqué dans la prise en charge, l’accompagnement et la promotion des innovations dans le secteur du numérique.

Aujourd’hui, l’économie numérique s’impose comme un secteur incontournable pour toutes les nations qui aspirent au progrès, à l’inclusion sociale et à la croissance durable. Pour Yankhoba Diattara, ‘’nos jeunes porteurs de projet et leur capacité d’innovation constituent un puissant levier de développement, créateur de valeurs dans un contexte de révolution 4.0 où le numérique est le moteur la croissance’’.

Avant de souligner que le président Macky Sall est conscient du potentiel catalyseur du numérique, une réalité qu’il a bien prise en compte dans les politiques publiques et spécifiquement dans le cadre de son Programme quinquennal 5-3-5. Le programme ‘Ligeeyal Ellek’ a consacré la Société numérique inclusive comme troisième initiative présidentielle avec l’ambition de ‘’promouvoir une société apprenante et une économie de l’innovation’’. Cette ambition constitue le socle de notre stratégie Sénégal numérique 2025, communément appelée SN2025, qui a pour but de porter l’apport du numérique à 10 % du PIB par la création d’emplois et la promotion de l’entrepreneuriat, a rappelé le ministre.

C’est à cet effet d’ailleurs que Diattara a souligné l’adoption récente de la Statup Act, la loi portant création et promotion de la startup, qui fait du Sénégal le deuxième pays africain, après la Tunisie, ayant mis en place un cadre législatif, incitatif et favorable à l’accélération de la mise en place d’entreprises innovantes et à forte croissance.

Revenant sur le salon, Yankhoba Diattara a témoigné de son impact sur l’économie du Sénégal. ‘’Ce salon, qui regroupe de jeunes porteurs de projets innovants et des startups, contribuera à renforcer la place du numérique sur lequel l’État mise beaucoup, dans le cadre de son apport dans la croissance du PIB’’, a-t-il soutenu. Non sans manquer de féliciter le président du MDES, Mbagnick Diop, pour les constants gros efforts auxquels il ne cesse de consentir, en vue de redonner confiance, espoir et courage à la jeunesse des flancs de laquelle seront issus nos champions et licornes de demain.

Amadou Fall

(Source : Enquête, 15 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)