twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

WhatsApp limite le transfert de messages pour réduire le partage de fausses informations sur le COVID-19

mardi 7 avril 2020

WhatsApp (ou WhatsApp Messenger) limite le transfert de messages pour réduire le partage de fausses informations sur le coronavirus (COVID-19), annonce l’application de messagerie électronique dans un communiqué transmis à CIO Mag.

« Une fois qu’un message est indiqué comme « hautement transféré » par l’icône à double flèche, il ne sera plus possible de transférer ce message qu’à une seule discussion WhatsApp à la fois, au lieu de cinq auparavant », peut-on lire dans le document qui note une augmentation considérable du nombre de messages transmis sur WhatsApp à cause de la pandémie de coronavirus.

Isolées les unes des autres, des milliards de personnes à travers le monde comptent sur la messagerie en ligne de WhastApp pour rester en contact avec leurs familles, leurs médecins, leurs enseignants et leurs amis, ce qui peut contribuer à la diffusion de fausses informations.

« Après avoir soigneusement évalué la situation au cours des dernières semaines, des mesures supplémentaires ont été mises en œuvre pour ralentir la diffusion de ces messages et pour que WhatsApp demeure un lieu d’interactions et de conversations personnelles », explique l’opérateur.

Message WhatsApp « hautement transféré »

Les « messages hautement transférés » sont signalés par une icône à double flèche dans le coin supérieur gauche du message et qui permet d’indiquer aux utilisateurs les messages qui ont été transférés plus de cinq fois afin qu’ils puissent voir quand un message ne provient pas d’un contact personnel proche.

La réduction du nombre de discussions auxquelles un « message hautement transféré » peut être transmis s’ajoute aux efforts déjà engagés par Facebook, propriétaire de WhatsApp, pour soutenir les communautés touchées par le coronavirus, avec notamment le lancement la semaine dernière du Centre d’information sur le coronavirus de WhatsApp – whatsapp.com/coronavirus.

Selon le communiqué, ce centre vise à fournir des conseils simples et applicables aux travailleurs de la santé, éducateurs, leaders de communauté, organisations à but non lucratif, aux gouvernements locaux et aux entreprises locales.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 7 avril 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)