twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Week-end start-up à Dakar : Le projet « My African Touch » remporte la palme

lundi 2 avril 2012

La palme de la Start-up week end de Dakar a été remportée par le projet « My African Touch ». La première édition de ce rendez-vous a regroupé plus d’une centaine de jeunes développeurs. Ils ont rivalisé pendant 54 heures, proposant des idées et innovations capables d’accélérer le développement des Tic au service de la culture et de l’agriculture.

La palme pour la première édition en Afrique francophone de la « Startup weekend » de Dakar est revenue au projet « My African Touch », une application qui permet aux artisans de mettre leurs œuvres d’art sur la toile et de faciliter le travail de recherche des clients. Au début, il était une bonne cinquantaine de projets proposés par plus d’une centaine de développeurs. Les thématiques étaient aussi variées, riches que diverses, mais s’inscrivaient dans le cadre de l’agriculture et également de la culture.

Au fil des présentations, le profane découvre toutes ces applications possibles avec les Tic. On a le choix entre épauler les paysans à écouler leurs marchandises ou aider à la réduction de la facture d’électricité, à la billetterie pour les soirées culturelles ou le transport. Oumar Cissé, le directeur du Ctic, (Centre incubateur des Tic), structure organisatrice de ce rendez-vous de l’innovation affiche la satisfaction, « Nos partenaires et nous sommes très satisfaits de ce que nous avons vu et nous pouvons être confiants quant à l’avenir de ces jeunes développeurs ».

Des projets réservés à une élite

Le seul hic dans cette manifestation, c’est que « de très bons projets ont été enregistrés, mais malheureusement nous n’avons pas suffisamment de moyens pour accompagner tout le monde ». Un Sos est ainsi lancé. Durant la présentation des projets, d’une durée de cinq minutes, les questions du jury composé de sommités dans le management comme Cheikh Tidiane Mbaye, Dg de la Sonatel, de bonnes idées ont jailli.

L’idée du projet lauréat de cette « startup » trouve son originalité dans le fait que les produits sont réservés à une élite. Loin d’être des babioles, ils sont rares, personnalisés, sur mesure, de qualité, difficiles à trouver sur le marché, en somme du luxe, dira Allassana Dème, le développeur de cette idée. Au-delà, l’acquéreur pourra s’instruire sur l’histoire de ce projet acheté avec toutes les informations y afférentes. Pour lui, cette démarche est justifiée par le fait que, selon les statistiques, un nombre très important de personnes est intéressé par les produits artisanaux. Ils viennent en majorité d’Europe et d’Amérique du Nord. Pour ce E-commerce très sélect, le projet a décidé de trouver des ressources grâce aux commissions tirées de la vente des produits.

Le trio de tête de cette édition de la « Startup weekend » est complété par le projet « Innov’atif » qui parle d’agriculture et qui va permettre aux paysans d’être à jour sur les tendances du marché. La troisième place de ce concours revient à une autre idée basée sur l’agriculture, plus spécialement à la location, la vente et l’acquisition de terres pour l’agriculture. Ici, a soutenu Bineta Coudy Dé, la présentatrice, ce sera une grosse base de données sécurisées avec une cartographie des surfaces arables disponibles.

Les trois lauréats vont bénéficier de divers lots, mais également d’un accompagnement de trois mois avec le Ctic. Avant la compétition, le Dg de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye a entretenu les développeurs sur les qualités d’un manager. Pour lui, il y a quatre valeurs, l’excellence, le courage managérial, l’empathie et l’éthique. On admet aussi qu’un bon manager exige trois qualités : la vue, la vision et la visée.

A. M. Ndaw

(Source : Le Soleil, 2 avril 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)