twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Watergate mauricien : Les avenues de la surveillance

samedi 23 juillet 2022

Une chose est sûre, il y a bien eu un rapport qui a été remis au board de Mauritius Telecom et ce, malgré les affirmations contraires du Premier ministre. Ce rapport, rédigé par Girish Guddoy, confirme qu’il y a bien eu "sniffing". Qu’est-ce que cela implique ?

Le débat est désormais focalisé sur la capture de données. L’équipe technique sur place a passé des heures, sur les 47 "links" entre les appareils de MT et ceux du consortium, pour intercepter des informations. Ish Sookun, System Architect et informaticien, avance qu’il est possible d’avoir accès à l’intégralité des données qui sont transmises. Mais cependant, tous ne seront pas lisibles. "Seulement les données qui ne sont pas cryptées seront accessibles", dit-il.

Quelles sont donc les données utilisables qui ont été capturées ?

Les messages WhatsApp, par exemple, qui utilisent un système de cryptage très avancé, ne pourront pas être lus. "Ils pourront savoir qu’un message a été envoyé et savoir s’il contient une photo par rapport à la taille. Mais il sera impossible de voir le contenu du message", explique-t-il. De plus, comme le message transite entre le serveur WhatsApp avant d’arriver au récipiendaire, celui qui intercepte n’aura que l’adresse IP de l’envoyeur ou celui qui reçoit, mais pas les deux. Idem pour les messages envoyés par Messenger, même si celui-ci peut-être décrypté par Facebook.

Mais ce n’est pas pour autant que la situation n’est pas alarmante. Ish Sookun explique que concernant les mails ou sites visités, seulement les sites utilisant un protocole de cryptage seront protégés. Quant à tout le reste du trafic, celui qui intercepte peut le savoir. "Si quelqu’un utilise un service mail sans cryptage, le contenu sera accessible sans problème", dit-il. Même les transactions sur les sites qui ne sont pas protégés seront clairement visibles. Dans le cas où les données sont cryptées, la personne au milieu pourra savoir le type de trafic qui passe (message, mail, visite... ).

L’autre point que l’informaticien met en avant est le type d’outils qui a été utilisé. Il soutient que dans sa lettre, le CTO a parlé de "tools", qui est vague. "Est-ce qu’il s’agit d’un appareil spécialement calibré pour le sniffing ?" se demande-t-il. Pour rappel, dans ce cas, une autorisation de l’ICTA était nécessaire pour que l’engin arrive à Maurice. "Ou était-ce un ordinateur portable avec un logiciel ?" Et même dans ce cas, il faudrait savoir quel type de logiciel a été sollicité, car pour capturer des données, il existe des logiciels utilisés par les hackers ou pour l’espionnage et qui ne sont pas légitimes. L’autre point important est de savoir quels autres logiciels l’ordinateur contenait au moment où il a été branché au cas où c’est un laptop qui a été utilisé.

Yasin Denmamode

(Source : L’Express, 23 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)