twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Wade écarte discrètement Thierno Ousmane Sy au profit du mari d’une de ses ministres

jeudi 11 août 2011

Thierno Ousmane Sy, fils du ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy, conseiller en Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) du chef de l’Etat, a-t-il été victime de la polémique consécutive à l’attribution de la 3ème licence de téléphonie cellulaire ? En tout état de cause, le Monsieur Ntic du palais semble aujourd’hui être totalement mis à l’écart.

Certaines sources estiment même qu’il se fait de plus en plus rare à Dakar et serait aujourd’hui établi aux Etats-Unis. Pour assurer ses fonctions devenues de facto vacantes, Abdoulaye Wade recourt aux services d’Antoine Ngom, président de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (Optic). Marié à la ministre des Transports terrestres Nafy Diouf Ngom, le désormais Monsieur Ntic se fait imputer tous les dossiers touchant ce secteur. Et ses avis triomphent dans la plupart des cas. En avril 2011, à l’occasion d’un forum à Dakar, Antoine Ngom lançait déjà : "Nous souhaitons que le secteur public instaure avec le secteur privé un cadre d’échange en amont de tous ses projets informatiques d’envergure ou relevant de la souveraineté nationale. Dans le cas des projets financés et réalisés par des structures étrangères, nous souhaitons que cela soit fait avec un partenariat local fort, avec un taux de sous-traitance minimum exigé et surtout avec un transfert de compétence.(...) L’objectif visé est que le lead sur tous les projets de l’Etat soit assuré par le secteur privé local : cela renforcera nos capacités, assurera une redistribution et un réinvestissement des revenus induits au niveau national, garantira un meilleur support à l’Etat." Il a été entendu. Peut-être pas pour ce qu’il revendiquait en faveur du secteur privé local, mais assurément du point de vue de sa responsabilisation à titre personnel.

(Source : Dakar Actu, 11 août 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)