twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vodacom et MTN concurrent officiellement pour l’obtention d’une licence de téléphonie en Ethiopie

lundi 26 avril 2021

La politique d’ouverture aux investisseurs étrangers se concrétise en Ethiopie. Selon des sources officielles, on devrait connaître sous peu, le ou les noms des structures qui pourront pénétrer son secteur télécoms.

MTN Group et le consortium d’opérateurs de téléphonie emmené par Safaricom, la filiale au Kenya du groupe sud-africain Vodacom, sont les deux entreprises qui ont déposé des offres techniques et financières en Ethiopie, en vue d’obtenir une licence de téléphonie mobile, a annoncé le ministère éthiopien des Finances.

En début de matinée ce lundi 26 avril, Safaricom, deuxième capitalisation boursière du secteur des télécommunications en Afrique, a signalé dans un journal kényan, qu’on retrouvait sans son consortium outre Vodacom, Vodafone, la maison mère basée au Royaume-Uni, mais aussi des investisseurs institutionnels comme le Commonwealth Development Corporation (CDC Group), ou encore le groupe japonais Sumitomo Corp.

La fin de ce processus devrait rassurer les Ethiopiens et les partenaires internationaux comme la Banque mondiale quant à la volonté du gouvernement éthiopien d’ouvrir véritablement le marché télécoms national à la concurrence. Le retard accusé dans le processus suscitait déjà quelques soupçons d’échec au sein de la communauté des consommateurs éthiopiens.

Pour le gouvernement, les intérêts sont de plusieurs ordres. Au-delà d’être une ligne politique, l’ouverture de l’économie éthiopienne aux investisseurs étrangers est devenue une nécessité. Le modèle de croissance basé sur les investissements publics a commencé à montrer des limites, même avant la covid-19.

Des données de l’Institute for International Finance indiquent qu’après une croissance annuelle moyenne de 9,5% entre 2011 et 2018, l’économie éthiopienne n’avait progressé que de 2,4% en 2019.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 26 avril 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)