twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers une campagne de mesure des tarifs promotionnels des opérateurs au Sénégal

samedi 19 décembre 2015

C’est bientôt la fin des promotions frauduleuses émanant des opérateurs au Sénégal. Une régulation est en voie d’être instaurée. La révélation a été faite par Seyni Malan Fati lors de la journée de formation et de partage avec le Rejotic (Réseau des Journalistes spécialistes en Tic) sur les secteurs régulés par l’Artp (Autorité de régulation des télécommunications et postes) à Saly (Mbour).

Evoquant la question des spams sur les SMS envoyés par les opérateurs, le Directeur de l’Economie et des Marchés au sein de l’Artp a expliqué que désormais il est possible de les stopper.

“L’ARTP a ordonné aux opérateurs qu’ils instaurent une méthode ‘’STOP’’ permettant aux clients de ne plus recevoir de Sms indésirables. Parce que les utilisateurs se plaignent chaque jour”, a affirmé Monsieur Fati qui annonce la mise en place d’une méthode de surveillance qui sera installée par l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes.

Selon l’expert, l’Artp prendra l’initiative de contrôler les promotions afin de vérifier si les tarifs affichés par les opérateurs sont réels. Mais, ajoute-t-il, tout se fera par consensus.

“Si on vous dit que vous avez 100% (….) est ce que la taxation se fait de manière correcte ? Ce sont ces genres de questions que nous voulons pointer du doigt afin de prendre des décisions. Cependant, il faut une concertation avec les acteurs pour réfléchir ensemble sur les procédures adéquates », soutient-il.

Il y a aussi des cas de fraudes occasionnés par les OTT (Over The Top). Au sein de l’Artp, une commission est chargée de l’impact de ces OTT (skype viber….) sur les télécoms.

“L’idée de faire comme la France qui a imposé à Skype de payer des taxes parce qu’il génère du trafic n’est pas à écarter au Sénégal , mais tout se fera dans les règles de l’art”, soutient Seyni Fati.

(Source : Social Net Link, 19 décembre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)