twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers un cadre de concertation Gouvernement-Intersyndicale de la Sonatel

jeudi 24 novembre 2011

Une délégation gouvernementale et l’Intersyndicale de la Sonatel ont convenu de se retrouver mardi prochain à 16 heures pour affiner la réflexion autour d’un cadre de concertation dont les termes de référence ont été discutés, a constaté l’APS, jeudi à Dakar.

La nécessité de trouver une solution consensuelle aux problèmes qui secouent le secteur des télécommunications, notamment les appels entrants, a conduit le gouvernement et les syndicats-maison de la Sonatel à travailler à la mise en place d’un cadre de concertation.

La réunion convoquée au ministère de la Communication, des Télécommunications et des TICs a permis la définition des termes de référence de ce nouvel outil, qui doit créer les conditions d’un dialogue apaisé et serein entre l’Etat et les différents acteurs du secteur.

Au-delà de l’établissement d’une concertation régulière entre l’Etat et la Sonatel, indique une source proche de la rencontre, ce cadre recherché devra ‘’confronter, de manière objective et rationnelle, les arguments de chacune des parties pour, in fine, parvenir à un consensus sur les réelles conséquences de l’application du décret’’.

Mais aussi, signale la même source, il s’agira d’‘’observer objectivement l’évolution des indicateurs internationaux, dans ce domaine précis, d’évaluer ces indicateurs et de parvenir à des consensus dans la prise de décision finale’’.

Cette réunion était présidée par Sada Ndiaye, ministre du Travail et des Organisations professionnelles, et Moustapha Guirassy, ministre de la Communication et des Télécommunications, chargé des Technologies de l’information et de la communication, Porte-parole du gouvernement.

Du côté de la Sonatel, il y avait la participation de Cheikh Tidiane Mbaye, Directeur général, de Mamadou Aïdara Diop, coordonnateur de l’Intersyndicale, de Ndèye Founé Niang, porte-parole des travailleurs , de Demba Diarra Mbodj, président de l’Amicale des cadres, entre autres.

La question relative à la surtaxe sur les appels entrants a été au cœur de la rencontre. A l’occasion, les positions des deux parties n’ont pas évolué, souligne la même source qui a suivi les échanges entre les deux parties.

En effet, l’Etat du Sénégal soutient que ‘’le décret sur les appels entrants ne saurait être annulé’’. Alors que l’Intersyndicale de la Sonatel en fait une exigence pour la suspension de son plan d’action qui est en train d’être déroulé après deux jours de grève.

Cependant, de part et d’autre, il est convenu que le cadre de concertation ne saurait se limiter uniquement à la question des appels entrants. De l’avis du ministre Sada Ndiaye, il doit intégrer tous les problèmes du secteur des télécommunications. Une position partagée par l’Intersyndicale et le Directeur général de la Sonatel.

La rencontre de mardi prochain devrait être mise à profit pour la désignation des membres du cadre de concertation et la poursuite des discussions pour dépasser cette crise qui met en face deux camps : ceux qui sont pour et ceux qui sont contre.

(Source : APS, 24 novembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)