twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers la bancarisation des populations rurales sénégalaises à travers le mobile banking mutualisé

lundi 14 février 2011

La Direction de la microfinance (DMF) du Sénégal envisage d’améliorer le niveau de bancarisation des populations rurales défavorisées à travers le mobile banking ou l’utilisation du téléphone portable pour la fourniture de services financiers pouvant être des transactions financières et des échanges d’informations entre le client et une institution financière.

Aux termes du rapport final de l’étude de faisabilité du projet mobile banking mutualisé, le besoin total de financement se situe à 6,179 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar).

La plus grande partie de ce besoin sera prise en charge par la coopération financière allemande (KFW) à hauteur de 5,594 milliards FCFA tandis que le reste (585 millions FCFA) est la contrepartie de l’Etat sénégalais.

La DMF fait remarquer qu’un Opérateur mobile banking (OMB) privé sera recruté et offrira, de façon pérenne (c’est-à-dire au-delà des 5 ans du projet), des services mobile banking mutualisés. Entre autres résultats attendus du projet, il y a un réseau reconnu d’agents et de marchands de proximité relayant l’offre de services mobile banking.

De même, un ensemble d’institutions financières adhérentes, en majorité des systèmes financiers décentralisés, offriront des services mobile banking de qualité à leurs clients.

Ces services, qui sont au nombre de 15, vont notamment du transfert cash à cash à la consultation de compte en passant par le dépôt, le retrait, le transfert compte à cash, le virement compte à compte, le virement inter-agences, le règlement de factures etc.

La mise en œuvre du projet est prévue pour le premier semestre 2012.

(Source : APA, 14 février 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)