twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Valentin Mbozo’o : « A présent, avec la carte Gimac extensible à UnionPay, plus besoin pour les voyageurs de la Cémac d’avoir deux cartes bancaires »

vendredi 8 juillet 2022

En tant que partenaire technique, le Groupement interbancaire monétique de l’Afrique centrale (GIMAC) a participé à l’édition 2022 de l’Africa banking Forum organisée du 07 au 08 juillet 2022 à Douala par i-conférences, rebaptisé One Africa. Ici, le Gimac a principalement présenté aux participants sa nouvelle carte bancaire Gimac extensible UnionPay. Valentin Mbozo’o, le DG du GIMAC, présente à Digital Business Africa les avantages et spécificités de cette nouvelle carte.

Digital Business Africa : Le Gimac vient de présenter ici à l’Africa Banking Forum sa nouvelle carte Gimac lancée en collaboration avec UnionPay. Quels sont les avantages de cette nouvelle carte Gimac UnionPay ?

Valentin Mbozo’o : Le Gimac vient effectivement de mettre une nouvelle pépite sur le marché : la carte Gimac UnionPay International. UnionPay International est le plus grand réseau de cartes bancaires au monde avec 53% en volumétrie du nombre de cartes bancaires et couvre le monde entier. Autant que les autres émetteurs que sont Visa et MasterCard.

UnionPay a des avantages en termes de facturation et de coûts de commissions. C’est un réseau qui offre les mêmes services que les autres cartes Visa et Mastercard. Un réseau permet de faire trois choses : retirer de l’argent dans les GAB à travers le monde, payer sur les terminaux de paiement électroniques et payer en ligne sur Internet.

Jusqu’à ce jour, la carte Gimac n’était opérationnelle que dans l’espace CEMAC. Il nous était impératif d’étendre la carte Gimac à l’international pour ceux des 6% des populations de la zone Cémac qui voyagent au-delà des frontières de la Cémac et de l’Afrique. Depuis le lancement ce O7 juillet 2022 de la carte Gimac extensible à UnionPay, un citoyen de la CEMAC qui voyage au-delà de la CEMAC peut effectuer des transactions dans tous les GAB du monde, parce que UnionPay est dans tous les pays du monde.

Avant, les voyageurs étaient obligés d’avoir deux cartes bancaires. L’une Gimac et l’autre internationale. A présent, avec la Carte Gimac extensible à UnionPay, plus besoin pour les voyageurs d’avoir deux cartes.

Digital Business Africa : Est-ce que les détenteurs actuels des cartes Gimac peuvent déjà effectuer ces paiements à l’international ou alors il faudrait se rendre dans sa banque pour acquérir une nouvelle carte Gimac ?

Valentin Mbozo’o : Non. Pour utiliser la Gimac extensible à UnionPay vous devez payer un coût supplémentaire auprès de votre banque et changer votre carte bancaire actuelle. Toutes cartes Gimac ne sont pas extensibles à UnionPay. Ce sont des cartes au besoin.

Digital Business Africa : Comment donc obtenir cette carte Gimac extensible à UnionPay ?

Valentin Mbozo’o : Il faut simplement se rendre auprès de sa banque ou auprès de sa microfinance. Pour l’instant, nous avons commencé avec Bange Bank Guinée équatoriale. Je profite pour dire que depuis 2020, Gimac est certifié UnionPay. Toutes les banques hébergées au Gimac acceptent dans leurs GAB les paiements effectués par les cartes UnionPay. Il s’agit des 09 milliards de cartes qui sont à l’étranger qui peuvent effectuer sans soucis les retraits en zone CEMAC.

Digital Business Africa : Quels sont aujourd’hui les chiffres qui font le GIMAC ?

Valentin Mbozo’o : Nous avons aujourd’hui environ 80 participants. Les 54 banques, une dizaine d’établissements de microfinance, une dizaine d’opérateurs mobiles. Tous les opérateurs mobiles de la Zone Cémac sont membres du Gimac à l’exception de Telecel de la RCA, en cours d’intégration.

Concernant les montants cumulés mensuels, nous sommes entre 15 et 20 milliards de francs CFA. Pour les commissions, ce sont des informations propres au GIMAC. Le Gimac c’est également 2 000 GAB dans la sous-région. Avec l’extension UnionPay, ce sera les 2 000 GAB de la zone Cémac plus l’ensemble des GAB du monde entier. Je rappelle que UnionPay est le premier réseau en Asie et le premier au monde en termes de GAB. Il y a 2500 TPE disponibles.

Le chiffre le plus impressionnant et le plus époustouflant du Gimac à ce jour c’est le nombre de wallets. Le Gimac aujourd’hui c’est plus de 30 millions de wallets, de portes-monnaies mobile banking, mobile money et évidemment de transfert d’argent.

Ce que le Gimac a fait est une grande première mondiale, la convergence des paiements entre les cartes bancaires, les transferts et les paiements mobiles. Nous sommes avant-gardistes. Quelqu’un en France peut vous effectuer un transfert d’argent via sa banque et vous le recevez dans votre compte de paiement mobile sur votre téléphone portable.

Digital Business Africa : Pourquoi le Gimac est présent ici à l’Africa Banking Forum 2022 en tant que partenaire de l’événement ?

Valentin Mbozo’o : J’ai toujours été dans tout ce qui fait avancer l’Afrique, la CEMAC et le Cameroun. Je suis un Africain. Je crois que ce ne sont pas les gens venus d’ailleurs qui construiront l’Afrique. C’est à nous de construire l’Afrique.

Il y a 15 ans, nous avons participé à l’Africa Banking Forum au Maroc. Il y a 04 ans, le GIMAC a convaincu i-conférences, aujourd’hui One Africa, de venir tenir une édition de l’Africa Banking Forum au Cameroun. Avant, cela se tenait à Abidjan et à Dakar. D’un coup d’essai, cela a été un coup de maître. Et ils ne sont plus repartis. C’est la quatrième édition consécutive qu’ils organisent au Cameroun.

C’est le lieu de remercier les autorités de notre pays en particulier le Chef de l’État qui a permis que Douala soit une forte place financière, le hub financier de l’Afrique centrale. Ils sont unanimes à déclarer que l’écho de l’Africa Banking Forum à Douala est formidable.

Propos recueillis par Digital Business Africa

(Source : Digital Business Africa, 8 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)