twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Utilisation des TIC à l’université : le Sénégal dans le lot des pays francophones leaders

jeudi 7 avril 2011

Le Sénégal fait partie des pays africains francophones leaders en matière d’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les universités, même si le niveau d’ensemble du continent n’est "toujours pas satisfaisant" dans ce domaine, a indiqué le coordonnateur de l’Unité réseaux d’éducation et de recherche (URER) de l’Association des universités africaines (AUA).

"Si je prends l’espace francophone, je ne dis pas que nous sommes dans une situation très bonne, mais en tout cas, nous faisons partie des leaders", a soutenu Boubacar Barry dans une interview publiée dans l’édition de jeudi du quotidien Le Soleil.

"En termes d’utilisation des TIC dans l’enseignement supérieur, a-t-il dit, il y a eu de grands progrès pour la dotation de la Bibliothèque universitaire, l’équipement des salles d’étudiants dans les différentes facultés souvent directement gérées par les étudiants. Cela est quelque chose de très positif".

"Je sais également qu’il y a eu des projets d’implantation du WIFI dans les campus sociaux. Ce qui constitue des avancées positives, même si beaucoup de choses restent à faire", a souligné Boubacar Barry, ancien directeur du Centre de calcul informatique de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Il a annoncé que l’UCAD "est en discussion avec un opérateur de la place pour augmenter sensiblement sa bande passante", pour un plus facile accès de la communauté universitaire à l’Internet.

M. Barry a rappelé que la bande passante qui existe actuellement à l’université Cheikh Anta Diop "correspond, dans certaines universités, à celle d’un seuil site (campus social ou pédagogique)".

Selon lui, cette bande passante "est largement insuffisante pour une communauté universitaire composée de plus d’un millier d’enseignants, avec la possibilité, pour chacun, de disposer d’un ordinateur".

(Source : APS, 7 avril 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)