twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une Alliance pour un accès internet à faible coût

jeudi 10 octobre 2013

Même si l’accès internet se répand de plus en plus en Afrique, le haut débit reste encore inaccessible dans certaines zones. C’est tout l’esprit du combat de l’A4AI (Alliance for Affordable Internet).

Et si l’internet haut débit était accessible à tous et à faible coût ? C’est tout le souhait de l’A4AI (Alliance for Affordable Internet). Lancée par un groupe hétérogène d’acteurs issus des secteurs public et privé, cette alliance a pour objectif de réformer les politiques et la réglementation sur les coûts de connexion et faire baisser les prix artificiellement élevés de l’accès à Internet dans les pays en développement.

En effet, si l’on en croit Sir Tim Berners-Lee, fondateur de la World Wide Web Foundation, la création de cette alliance s’explique par le fait que la majorité de la population mondiale n’est toujours pas connectée à Internet, souvent par manque de moyens. « Si l’on prend le cas du Mozambique, une étude récente a montré que l’utilisation de seulement 1Go de données peut parfois coûter plus de deux mois de salaire à un habitant moyen », a-t-il soutenu. Et il croit en savoir les raisons. Parce que, dit-il, l’une des conséquences de ces prix élevés est que la fracture numérique a tendance à se creuser et elle ralentit les progrès dans des domaines aussi vitaux que la Santé, l’Education et la Science. « Avec l’avènement des smartphones abordables, des nouveaux câbles sous-marins et des innovations apportées au réseau sans fil, il n’y a plus de raison valable pour que cette fracture numérique perdure. La véritable difficulté à présent, ce sont les politiques nuisant à la concurrence et la réglementation qui impose des prix inabordables. L’Alliance est là pour éliminer cet obstacle et pour aider un grand nombre de personnes à avoir accès à Internet à un prix abordable », poursuit-il.

Dans la même veine, Dr Bitange Ndemo, président honoraire de l’A4AI, révèle qu’au Kenya, le nombre d’internautes a plus que doublé en une seule année suite à la libéralisation des marchés. « Nous devons à présent provoquer la même révolution sur les coûts et l’accès au haut débit, non seulement dans mon pays, mais aussi dans le monde entier. Pour y parvenir, nous allons rassembler nos voix, notre leadership et nos compétences pour faire pression sur des marchés compétitifs et socialement responsables », ambitionne-t-il.

De par sa volonté de promouvoir l’essor de marchés du haut débit plus ouverts, concurrentiels et innovants, A4AI vise à faire chuter les coûts de connexion au-dessous de 5 % des revenus mensuels au niveau mondial, un objectif fixé par la Commission des Nations Unies sur le haut débit. Dans cette initiative, cette alliance a vu le soutien de sponsors internationaux tels que Google, Omidyar Network, le Département pour le développement international du Royaume-Uni et USAID, accompagnés par des gouvernements, des entreprises du monde technologique et des organisations issues de la société civile venus de pays développés et de pays en voie de développement.

(Source : Réussir Business, 9 octobre 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)