twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un symposium sur les CMCs s’ouvre jeudi à Dakar

lundi 9 juin 2003

Un symposium Pan Africain sur la mise sur pied de stratégies de développement à grande échelle des Centres multimédia Communautaires s’ouvre jeudi à Dakar sous l’égide de l’Organisation des Nations unies pour la Science, la Culture et l’Information (UNESCO), en collaboration avec l’Association mondiale des Radios Diffuseurs communautaires (AMARC) en Afrique, annonce un communiqué reçu lundi à l’APS.

Le Centre Multimédia Communautaire (CMC), indique-t-on, combine la station de radio locale/communautaire avec un service public de télécentre offrant l’accès public aux applications de la technologie de l’information et de la communication dans un éventail de domaines sociaux, économiques et culturels. Chaque CMC fournit une plate-forme d’information et de communication pour répondre aux besoins de base du développement humain, comme l’éducation, la santé, l’agriculture, l’allègement de la pauvreté, la gestion participative et la prise de décision locale.

Prévues jusqu’au 17 juin, les assises de Dakar pour objectif d’explorer ’’davantage la façon dont les stations radios communautaires à travers l’Afrique utilisent les nouvelles technologies de l’information et de la communication’’, sachant que ’’la radio demeure le moyen de communication le plus largement répandu en Afrique’’. C’est seulement quand l’Internet et les NTIC sont combinés à la radio ’’traditionnelle’’ communautaire, souligne la même source, que ’’tous les membres d’une communauté - indépendamment des langues parlées ou du niveau de formation - peuvent être entièrement associés au processus d’accéder, d’identifier, de produire et d’échanger les informations relatives à leur besoin’’.

Le symposium qui regroupera les représentants des CMCs, des stations radios communautaires, d’agences de développement tant nationales qu’internationales, des organisations inter gouvernementales et non gouvernementales permettra en outre ’’d’échanger des expériences, comparer des modèles, des approches et des contextes ; identifier les besoins et recommander les mesures visant à satisfaire ces besoins en vue d’une bonne exécution du projet’’. Il sera également le lieu de faire des recommandations pour une approche programmatique et cohérente relative au développement des CMCs en Afrique’’.

Tout cela fait partie, indique encore le texte, ’’de l’effort global de transformer le fossé numérique en opportunité numérique’’. En effet, on dénombre aujourd’hui plus de centres serveurs d’Internet à New York City que sur tout le continent africain et sur environ 816 millions de personnes en Afrique en 2001. On estime durant la même année que seulement un sur 40 avait une ligne téléphonique fixe, un sur 130 avait un PC et un sur 160 utilisait l’Internet.

Les CMCs, conclut le communiqué, sont actuellement en phase d’installation en Tanzanie, au Mozambique, en Ouganda, au Burkina Faso, au Bénin et au Mali, avec d’autres à venir. Le colloque de Dakar se situe dans le cadre du programme international de l’UNESCO pour les Centres Multimédia Communautaires (CMC). Il vient après d’autres conférences sur le même thème, tenues respectivement à Kothmale (Sri Lanka) en janvier 2001 et à Bucarest (Roumanie) en décembre 2002.

(Source : APS 9 juin 2003)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)