twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un scientifique plaide pour une exploitation optimisée des TIC

samedi 28 février 2015

Le Sénégal peut favoriser la création d’emplois dans le secteur agricole n exploitant de manière "plus optimisée" les opportunités offertes par les technologies de la communication et d’imagerie satellitaire, a soutenu, vendredi Dakar, le chercheur agro-physiologiste Daniel Annerose.

"On est aujourd’hui dans une situation où beaucoup de chaînes de valeur, beaucoup de filières sont désorganisées et l’opportunité qui s’offre à nous, c’est de commencer à organiser ces chaînes de valeurs d’une façon un peu plus optimisée", a déclaré M. Annerose, président directeur général (PDG) de Manobi, une société sénégalaise de services mobiles et Internet pour les professionnels.

Il introduisait une conférence publique sur le thème "Les technologies de l’information pour le développement de chaînes de valeurs inclusives et la création de valeur économique et sociale. Applications au secteur de l’agriculture, de l’accès à l’eau et de l’assainissement".

Cette rencontre se tenait dans le cadre d’une séance académique organisée par l’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (ANSTS).

Le conférencier a suggéré l’exploitation en priorité des potentialités offertes par les technologies de l’information et de la communication (TIC). "Cela fait un peu plus d’une quinzaine d’années que le téléphone mobile se développe en Afrique, au Sénégal et dans le monde et aujourd’hui, la quasi-totalité de la population est couverte", a avancé Daniel Annerose.

Les TIC ouvre "un canal de dissémination d’informations vers les populations vulnérables", ce qui peut devenir un moyen de "véhiculer des services et des solutions qui vont accompagner le développement économique (...)", a indiqué M. Annerose, lauréat du Grand prix du président de la République pour les sciences en 1995.

Cette perspective devrait impacter en particulier les populations les plus pauvres dont il devrait faciliter les interactions "avec le sommet de la pyramide où se trouve les acteurs les plus établis, les entreprises, les banques, les sociétés d’assurance", a-t-il expliqué.

En plus des TIC, Daniel Annerose propose également l’utilisation des "technologies d’imagerie satellitaire haute technologie".

"On est à la croisée des chemins, cela peut aussi être une opportunité et avec ce système (technologie du satellite), on a des outils d’observation de la terre qui sont extrêmement fins et des possibilités de collecte d’informations fines avec les téléphones", a-t-il soutenu.

Cette technologie "ouvre des perspectives extrêmement intéressantes qui sont en train d’être explorées" dans les secteurs de l’agriculture et de l’eau dans les zones rurales et urbains mais également dans le secteur de la distribution des denrées alimentaires.

"Il y a beaucoup de secteurs dans lesquels ont peut transformer, organiser et optimiser les chaînes et servir mieux des populations marginalisées. C’est une énorme opportunité, un potentiel incroyable et générateur d’emplois", a-t-il insisté.

(Source : APS, 27 février 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)