twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un logiciel de gestion des parités de pouvoirs d’achat

samedi 6 novembre 2004

Un séminaire sous-régional de formation sur le logiciel de gestion et de détermination des Parités de pouvoirs d’Achat (Ppa) se tiendra lundi, à partir de 9 heures, à Dakar.

Organisé par le département de la Recherche du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad), en collaboration avec l’Ecole nationale d’économie appliquée du Sénégal (Enea), la rencontre s’inscrit dans le cadre du Programme de comparaison internationale (Pci- Afrique).

Des experts sénégalais de la Direction de la Prévision et de la statistique (Dps) et de l’Ecole nationale d’économie appliquée du Sénégal (Enea), participeront à cette formation à cotés d’autres participants en provenance de pays africains de l’Ouest et du Nord. Ce séminaire a pour but de renforcer les capacités des directions nationales de la statistique des pays en matière de calcul des parités de pouvoir d’achat et d’assurer leur convergence avec les indices des prix à la consommation.

Au-delà de la comparaison de la croissance des pays, les objectifs du Programme de Comparaison Internationale pour l’Afrique portent sur le renforcement des capacités statistiques nationales en matière de statistiques des prix et de comptes nationaux.

Il s’agit, ainsi, de satisfaire la demande de données fiables et jour, nécessaires pour appuyer la réalisation des Objectifs du Millénaire et la mise en oeuvre des Documents de stratégie de réduction de la pauvreté. Le Pci -Afrique est un programme soutenu principalement par le groupe de la Banque Africaine de Développement, avec la participation de la Banque Mondiale, du Royaume uni, de la Norvège, de la Fondation africaine pour le renforcement des capacités

(Source : Wal Fadjri, 6 Novembre 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)