twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transfert d’argent : Le mandat express dans le circuit

lundi 12 novembre 2007

Le mandat fax devient le mandat express. Ce changement d’appellation a été décidé par la direction générale de la Poste. Ce nouveau produit a été lancé d’ailleurs hier par le directeur des mandats et des transferts, M. Oumar Ndiaye. Avec comme justification le besoin de s’adapter au nouveau contexte du moment. ‘Dans l’objectif qui est de s’adapter au nouvel environnement de concurrence dans le secteur, dans une logique de recherche de profit où le client et la qualité de service sont au cœur des préoccupations de l’entreprise, la Poste a décidé de relancer un de ses produits phares : le mandat fax qui change d’appellation à partir d’aujourd’hui (hier : Ndlr) pour devenir mandat express’, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse consacré à cet effet.

Il a, à cet égard, vanté les mérites de ce nouveau produit. ‘Le mandat express permet d’envoyer et de recevoir de l’argent à l’intérieur du Sénégal dans les plus brefs délais et à partir de n’importe quel bureau de poste’, a souligné M. Ndiaye.

Parlant du poids du produit sur les recettes, ce dernier indiquera que ‘le mandat express représente en moyenne et sur un portefeuille de 30 produits, 17 % du chiffre d’affaires entre 2000 et 2005, période pendant laquelle il enregistre une croissance d’une année par rapport à l’autre’.

Selon lui, ce produit cible les ménages toute personne vivant au Sénégal, les organisations. Comme avantages, il a parlé de la réduction des frais de transfert et l’augmentation du plafond par envoi. Il a aussi fait état de la rapidité, de l’accessibilité et de la sécurité du produit.

La direction générale de la Poste n’entend pas s’arrêter là. Elle envisage de mettre en place d’autres produits. Parmi lesquels le directeur du marketing et de la communication, M. Mamadou Diallo, a cité l’interconnexion, le visipost, le e-télégramme poste et le courrier hybride.

Tous ces projets entrent dans le cadre des mutations sur le plan institutionnel et technologique que le secteur postal est actuellement en train d’opérer.

Ndakhté M. Gaye

(Source : Wal Fadjri, 12 novembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)