twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transactions électroniques UEMOA : 6 203,20 milliards de F CFA enregistrés au 1er trimestre 2019

jeudi 30 janvier 2020

Au premier semestre 2019, le nombre de transactions via les comptes de monnaie électronique s’est établi à 583,36 millions représentant un montant de 6 203,20 milliards de francs CFA, selon le rapport de la Direction générale des opérations et de l’inclusion financière de la BCEAO, publié avant-hier.

Le rapport de la Direction générale des opérations et de l’inclusion financière de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) publié lundi, révèle une hausse de 16,04 % en valeur des transactions électriques au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) au cours des 3 premiers mois de 2019.

‘’Au premier semestre 2019, le nombre de transactions via les comptes de monnaie électronique s’est établi à 583,36 millions représentant un montant de 6 203,20 milliards de francs CFA, contre 430,74 millions de transactions pour une valeur de 5 345,90 milliards de francs CFA au second semestre 2018, soit un accroissement de 35,43 % en volume et de 16,04 % en valeur’’, informe le document de la Banque centrale. La même source explique que cette progression enregistrée au niveau de tous les opérateurs traduit l’adhésion continue des populations aux services de paiement adossés à la monnaie électronique et le renforcement des réseaux de distribution déployés dans l’union par les émetteurs de monnaie électronique (EME).

Le rapport de la BCEAO informe aussi que conformément aux textes en vigueur dans l’UEMOA, les services de transferts transfrontaliers offerts par les établissements de monnaie électronique se limitent aux Etats membres de l’union. Sur une base trimestrielle, il ressort qu’à fin mars 2019, les opérations intra-UEMOA ont enregistré une progression de 10,79 % en volume et de 29,50 % en valeur. Ce qui signifie 2,93 millions de transactions qui sont estimées à 156,12 milliards de francs CFA. Or, la BCEAO rapporte qu’elles étaient à 2,41 millions de transferts d’un montant total de 120,56 milliards de francs CFA, à fin décembre 2018. ‘’Au deuxième trimestre de l’année en cours, 3,03 millions d’opérations évaluées à 143,58 milliards de francs CFA ont été enregistrées. Cette situation s’explique notamment par les effets de la campagne agricole du café-cacao en Côte d’Ivoire ainsi que par l’exploitation de nouveaux corridors bilatéraux de transferts intra-UEMOA et par la diversification de l’offre de services financiers adossés à la monnaie électronique’’, lit-on dans le document.

Une faiblesse du niveau des transferts intra-UEMOA enregistrée au Sénégal

A fin juin 2019, l’analyse détaillée des transferts intra-UEMOA en émission et en réception montre que la Côte d’Ivoire demeure le principal émetteur de transferts, avec 61,60 % de la valeur totale des transactions sous-régionales, tandis que le Burkina Faso se positionne comme le principal récepteur, avec 54,28 % des transferts. ‘’Il est à noter la relative faiblesse du niveau des transferts intra-UEMOA via la monnaie électronique au Sénégal qui pourrait s’expliquer par le positionnement de Wari dans le secteur du transfert rapide d’argent au Sénégal’’, indique la Banque centrale.

L’analyse de la fraude et des dispositifs de prévention et de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, pendant la période sous revue, montre aussi 41 894 cas de fraude estimés à 578 millions de F CFA. Or, en fin décembre 2018, 151 077 fraudes ont été enregistrées, pour une valeur de 114 millions de F CFA. Ces fraudes concernent essentiellement, d’après la BCEAO, l’établissement de monnaie électronique Orange finances mobiles Sénégal (OFMS) qui a répertorié 41 893 cas de fraude (99,9 % du nombre total de fraudes à fin juin 2019).

Par ailleurs, l’établissement Orange Money Côte d’Ivoire (OMCI) a informé la Banque centrale d’une fraude survenue sur ses comptes internes en juin 2019. ‘’La malversation résulterait de deux intrusions sur la plateforme de l’établissement par deux personnes non encore identifiées, qui ont usurpé les habilitations d’utilisateurs internes pour initier et valider des transactions. Les fraudeurs ont pu, par ce biais, transférer des unités de valeurs électroniques (UVE) des comptes internes de l’OMCI vers des distributeurs et des clients finaux qui ont effectué des retraits au niveau des guichets automatiques de banque (Gab)’’, renchérit la même source.

Selon les premières investigations menées par l’OMCI, 6 comptes de distributeurs et 415 comptes de clients finaux ont été affectés par la fraude. Toutefois, le préjudice financier subi, soit 449 millions de francs CFA, concerne exclusivement l’OMCI, les avoirs des usagers auprès de l’établissement n’ayant pas été affectés.

Babacar Sy Sèye

(Source : Enquête, 29 janvier 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)