twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Togo, l’Enseignement technique entame son processus de digitalisation

jeudi 2 janvier 2020

Que ce soit dans le secteur industriel ou tertiaire, l’enseignement technique va subir une mutation au Togo. L’objectif c’est de voir les enseignants faire recourt aux ressources pédagogiques numérique, afin d’adapter l’enseignement technique à l’évolution des besoins. Une manière de faciliter la mise à jour des enseignements, ainsi que de régler durablement le défi de l’adéquation formation-emploi.

C’est ainsi que Du 26 au 31 décembre 2019, puis du 2 janvier au 7 janvier, tous les enseignants du secteur de l’Enseignement technique et professionnel sont initiés et formés à l’informatique. Ils sont au total 1257 enseignants concernés. Au terme de cette formation et une fois le processus lancé, les cours devront être préparés par ordinateur et dispensés par projection, selon ciomag.

Ce projet initié par le ministère de l’Enseignement technique, de la formation et de l’insertion professionnelle vise à remplacer progressivement les tableaux et craies par des écrans interactifs. Le projet prend en compte l’équipement des centres de formation et des enseignants. De ce fait, le gouvernement togolais s’est engagé à doter chaque enseignant d’un ordinateur portable.

Pour cette phase du projet, « la formation portera sur la maitrise de Windows 10, Excel, Microsoft Word, Microsoft Edge, Outlook avec un accent particulier sur PowerPoint », a précisé Pawou Batana, Président Directeur Général d’Ipenet Expert, le cabinet en charge de la formation des enseignants. Pour cet acteur avisé de l’écosystème numérique du Togo, « c’est une excellente démarche. Parce qu’au 21è siècle, l’ordinateur est devenu public et cela va faciliter énormément le travail des enseignants », s’est-il réjoui.

Pour faire du projet une réussite, une maison d’édition a mis au point, au profit du secteur, un manuel de cours numérique. L’outil dispose d’une option d’auto-évaluation en vue d’assurer un suivi régulier des enseignants et de leur apporter les appuis nécessaires, nous informe ciomag.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 2 janvier 2020)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)