twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télévision numérique terrestre : Forte spéculation sur les prix du décodeur et de l’antenne râteau

jeudi 8 octobre 2015

Les décodeurs Tnt, qui devaient être vendus à 10 000 francs Cfa, ont connu une hausse sur le marché. Ils sont échangés entre 12 000 et 13 000 francs Cfa. Idem pour les antennes râteau qui les accompagnent et dont les prix sont passés de 6 500 francs à 10 000 voire 11 000 francs Cfa. A cet effet, le Contan renvoie la balle à l’Etat et à Excaf.

La télévision numérique terrestre (Tnt) a été lancée depuis le 17 juin 2015 au Sénégal. Et depuis lors, il était attendu que les décodeurs soient disponibles sur le marché. Des décodeurs Tnt vendus par la société Excaf Télécom, partenaire du Contan dans l’opération de passage de l’analogique au numérique au Sénégal. Des décodeurs, dont le prix a été officiellement fixé par l’Etat, à travers le Contan et son partenaire Excaf Télécom, à 10 000 francs Cfa l’unité, pour les rendre accessibles à tous les Sénégalais.

Mais depuis quelques temps déjà, la situation de la commercialisation de ses décodeurs Tnt, désormais disponibles, après les cafouillages des mois de juin, juillet et août, voire septembre, est problématique. En effet, les vendeurs ont augmenté les prix de ces décodeurs. Dans les magasins, les quincailleries et autres boutiques qui les commercialisent, le prix du décodeur a connu une hausse importante.

Sur le marché aux Parcelles assainies, plus précisément dans les quincailleries et les magasins du marché Dior de l’Unité 20, le constat est que les décodeurs sont vendus entre 12 000 et 13 000 francs Cfa. « Nous achetons les décodeurs chez les fournisseurs autour de 10 500 et 11 000 francs l’unité », indique-t-on. D’où, le prix de revente de 12 à 13 000 francs qu’ils appliquent à leurs clients.

Pour ce qui est des antennes râteau, le prix a connu une hausse. Le prix de l’antenne a presque doublé dans certain secteur. « Il y a deux mois à peine, je vendais cette antenne à 6 500 francs Cfa. Mais, en ce moment c’était 10 000 francs Cfa au moins », informe un commerçant rencontré aux Parcelles assainies.

Interpellé sur cette situation, Ibrahima Bakhoum du Contan de déclarer :« Nous savions parfaitement qu’il pouvait y avoir spéculation. Mais, c’est également le distributeur du décodeur ». « L’une des stratégies qui avait été pensée était de trouver un partenaire institutionnel qui s’était engagé à travailler avec Excaf Télécom sur ça. Parce que le Contan ne gère que la partie institutionnelle. Donc, c’est à l’Etat et au distributeur de veiller à ce que les choses se passent normalement », souligne-t-il.

(Source : Leral, 8 octobre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)