twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télévision numérique : La Rts 2 a lancé ses programmes

jeudi 18 juin 2015

Après plusieurs années de test d’abord sous l’appellation de Sn2, la Rts2 a démarré officiellement ses programmes hier. Cette chaîne émet depuis l’ancienne maison en face du théâtre Daniel Sorano. Elle compte proposer aux téléspectateurs un programme alléchant, attractif, moins institutionnel et plus centré sur la cible jeune.

ll est 19 heures passées de quelques minutes dans les locaux de la Rts2 sis à l’immeuble dit Ancienne Maison. Dans la salle technique, une dizaine d’agents habillés de tee-shirt vert avec le logo de la chaîne plaqué au dos et sur le torse s’affairent. De l’autre côté de la baie vitrée, trois présentateurs sont sur le plateau plongé dans une lumière aux couleurs vives. Un décor éclatant. Pour le démarrage de ses programmes après plus de trois ans de test, la Rts2 veut un départ en fanfare. Et c’est la date du passage au numérique qui a été choisie par les responsable de la chaîne pour se lancer. Elle peut être captée sur le canal 5 de la Télévision numérique terrestre (Tnt).Tout un symbole.

Déjà, le matin, c’est le directeur général de la Rts, Racine Talla, qui a tenu à donner le top départ et esquisser les grandes orientations de cette nouvelle chaîne qui se veut moins institutionnelle et plus ouverte notamment sur les jeunes avec des émissions beaucoup plus attractives. Bref une grille alléchante et variée. Ce que confirme Omar Bâ, directeur des télévisions régionales et de la Rts2 : « la Rts a une mission de service public et donc tous les publics doivent se retrouver dans ses programmes. Malheureusement, la Rts1 ne peut pas prendre en charge les préoccupations de toutes les populations, notamment des jeunes. La Rts2 va mettre l’accent sur cette cible en déployant une grille des programmes plus léger et plus fun ».

Prendre en compte les préoccupations de toutes les populations, il ajoute que c’est d’ailleurs la raison d’être des chaînes régionales, notamment Rts3 Tamba et Rts4 Casamance et de la future Rts5 Fouta dont le projet est en cours de réalisation. « Tout ce qu’on ne pourra pas faire sur la Rts1 sera reversé sur la Rts2 qui aura une orientation plus ouverte, plus décontractée, moins religieuse, moins politique », a-t-il renchéri. Quant à Fatou Dièye, chef de Département de la nouvelle chaîne, elle parle de plus de « souplesse  » avec un accent particulier sur l’éducation, la culture, le sport et le divertissement. « Nous sommes partis des attentes des populations que nous avons interrogées pour concocter notre grille de programmes. Ces quatre domaines seront vraiment les piliers de cette programmation », note-t-elle. Une façon d’épouser parfaitement le slogan de la chaîne : « Encore plus proche de vous ».

Avec son lancement, la Rts2, sur le plan programmatique, se détache de la Rts1 certes, mais sur le plan technique et des ressources humaines l’heure est encore à la mutualisation des forces. Question de moyens financiers. Du coup, on va retrouver les mêmes têtes de part et d’autre. Mais ce n’est que provisoire. Omar Bâ et Fatou Dièye assurent en choeur qu’à la fin du mois de Ramadan qui marquera le démarrage en trombe des programmes de la Rts2, de nouvelles têtes feront leur apparition. Une façon de donner à la nouvelle chaîne une identité propre avec des journalistes et des animateurs qui lui seront identifiés. « Pour le moment, nous sommes obligés de mutualiser nos forces parce qu’il ne faut pas oublier que nous appartenons au même groupe avec une direction de la production transversale », confirme M. Bâ. A noter que les journaux télévisés de 13 heures et de 20 heures seront synchronisés entre la Rts1 et la Rts2.

El Hadj Ibrahima Thiam

(Source : Le Soleil, 18 juin 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)