twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécoms : les investissements chutent de 78% au Cameroun entre 2016 et 2019, malgré l’accroissement des besoins

jeudi 14 avril 2022

Dans un récent rapport sur l’état du numérique au Cameroun, la Société financière internationale (SFI) révèle qu’entre 2018 et 2019, les investissements déclarés par les différents acteurs du secteur des communications électroniques dans le pays ont culminé à seulement 84,6 milliards de FCFA, en baisse de 52,6% en glissement annuel. Cette baisse atteint 78%, lorsqu’on remonte en 2016.

En effet, selon les données de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), avec 400 milliards de FCFA investis par les opérateurs des télécoms, l’année 2016 est considérée comme étant la plus faste en matière d’investissements dans les télécoms au Cameroun depuis 2009. Mais, depuis lors, les investissements dans ce secteur ne cessent de décliner. C’est ainsi qu’après 400 milliards de FCFA en 2016, ils sont passés à 305,3 milliards de FCFA en 2017, puis à seulement 84,6 milliards de FCFA en 2019.

Selon la SFI, filiale de la Banque mondiale dédiée au financement du secteur privé, le désinvestissement ainsi observé survient dans un contexte pourtant marqué par l’accroissement des besoins. Il en est ainsi de la nécessité de poursuivre le déploiement de la fibre optique, infrastructure névralgique pour le développement des télécoms, dont les bienfaits échappent encore à plus de la moitié de la population camerounaise.

Fibre gap

En effet, à en croire les données révélées par la filiale de la Banque mondiale, «  le fibre gap par division administrative  », qui renvoie aux zones dans lesquelles la fibre optique n’est pas encore déployée ou alors n’est pas encore utilisée, «  touche 14 millions de Camerounais  » en 2020, sur une population officiellement estimée à environ 25 millions d’habitants.

La SFI n’explique pas les causes de ce ralentissement drastique des investissements dans les télécoms, notamment de la part des opérateurs concessionnaires du mobile (Orange, MTN et Nextell), qui assurent généralement jusqu’à 95% des investissements globaux. Mais, selon des sources internes à ces opérateurs, cette situation est à mettre en lien avec le fait que les besoins d’investissement les plus urgent concernent le déploiement de la fibre optique qui est, pour l’instant, une exclusivité de l’opérateur public Camtel.

Sur la base des données officielles, l’on peut observer que ces opérateurs ont dû progressivement mettre la pédale douce à partir de 2017, après avoir réalisé d’importants investissements en 2014, 2015 et 2016. Pour rappel, ces trois dates correspondent au lancement du premier réseau 3G dans le pays (Nexttel) et au renouvellement des licences de MTN et Orange assortis de la 3G et de la 4G (2015)  ; puis à la période d’extension à travers le pays de ces réseaux (2016) qui, en 2020, couvraient déjà entre 79 et 85% de la population selon l’opérateur, ainsi que le souligne la SFI dans son rapport.

Brice R. Mbodiam

(Source : Investir au Cameroun, 14 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)