twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécoms dans l’espace Uemoa : Les régulateurs examinent des avant-projets de textes communautaires

mercredi 13 décembre 2017

Le Sénégal, à travers l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), abrite, depuis hier et ce jusqu’à aujourd’hui, la huitième réunion du Comité des régulateurs nationaux de télécommunications (Crtel) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Cette rencontre est destinée à examiner des avant-projets de textes communautaires.

L’économie numérique est une des priorités de la commission de l’Uemoa guidée par le souci d’accompagner les Etats dans la mise en place des conditions d’optimisation de la contribution des télécommunications à la création de richesses pour le bien-être des populations. Cela s’est traduit par la création de la Direction de l’économie numérique. Cette huitième réunion du Crtel s’inscrit dans cette dynamique. Elle est destinée à examiner des avant-projets de textes communautaires. Il est question de l’homologation des équipements hertziens et terminaux de télécommunication et la reconnaissance mutuelle de leur conformité. Le cadre de coordination et de partage des fréquences radioélectriques dans les zones transfrontalières et maritimes est également inscrit dans les axes de réflexion. Il en est de même de la validation du document cadre relative à l’harmonisation des numéros d’urgences et des cadres d’accès à certains services, notamment la consultation de la messagerie vocale, la recharge de crédit et la consultation du solde de crédit.

Cette rencontre est d’autant plus importante qu’elle contribue largement à l’atteinte d’objectifs déjà fixés. « Elle favorise les échanges et la coopération entre les différents membres en vue de promouvoir l’intégration régionale, le développement des réseaux et les échanges intra-communautaires », indique Abdou Karim Sall, directeur général de l’Artp, pour qui cette rencontre témoigne de l’intérêt et de l’adhésion des régulateurs des Etats membres au processus d’intégration dans la sous-région.

Adhésion du Bénin au projet « Free roaming »

Il a ensuite magnifié les acquis engrangés avec le Crtel depuis sa création. Il est, à ses yeux, une tribune privilégiée pour les régulateurs et un creuset qui, au fil des années, est devenu indispensable pour conjuguer les efforts afin d’aller vers une meilleure harmonisation des législations et pratiques de régulation.

En marge de cette huitième réunion du comité des régulateurs nationaux de Télécommunications de l’Uemoa, le Bénin a officialisé son adhésion au projet de « Free roaming » en Afrique de l’Ouest, piloté par le Sénégal. Cinq adhésions avaient été jusqu’ici enregistrées sur les huit pays membres de l’Uemoa : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal et Togo. Des discussions seront entamées avec la Guinée Bissau et le Niger dans les prochains jours pour l’intégralité du « Free roaming » dans l’espace Uemoa.

Alassane Aliou Mbaye

(Source : Le Soleil, 13 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)