twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télécommunication : Un lien sous-marin direct entre l’Afrique et l’Amérique du sud

jeudi 10 août 2017

Un tournant décisif pour l’Internet en Afrique. L’installation du premier lien sous-marin direct entre l’Afrique et l’Amérique du sud a pris de l’ampleur. Cela commence par un lancement officiel à Sangano, en Angola.

En effet, l’installation du Système de Câble de l’Atlantique Sud (SACS) a commencé sur la côte angolaise dans la municipalité de Quissama.

Il s’agit d’un câble sous-marin avec une capacité de 40 tbps qui s’étendra sur plus de 6 500 km à Fortaleza, au Brésil. D’après les informations, ce système SACS est en cours de construction par NEC Corporation.

L’installation de SACS est considérée comme un projet stratégique pour l’Angola faisant progresser l’économie numérique de la région et améliorant les communications mondiales. Mais ce pays ne sera pas le seul bénéficiaire, comme il s’agit d’une économie de réseau.

En effet, lorsque l’ensemble du réseau sera terminé, ainsi que des éléments associés tels que les centres de données et les points d’échange d’Internet, le SACS offrira un changement de paradigme dans le secteur des télécommunications d’Afrique.

D’après le PDG de la société Angola Câble, ce système permettra aux bénéficiaires de rendre les services numériques, cinq fois plus rapides. « Actuellement, il faut environ 300 millisecondes pour se connecter entre l’Angola et le Brésil.

Avec le SACS, le délai entre un paquet de données envoyé et reçu, devrait être réduit à environ 60 millisecondes », a-t-il indiqué. Ce nouveau système bénéficiera également aux autres pays d’Afrique, et à termes, parviendra à Madagascar.

Antsa R.

(Source : Midi Madagascar, 10 août 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)