twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tchad : la BEI va financer la réalisation du système d’information de l’État et la numérisation des services publics

jeudi 14 avril 2022

Depuis 2020, le gouvernement tchadien accorde une attention particulière à la transformation numérique du pays. Pour garantir son succès, il multiplie des accords stratégiques qui contribueront à libérer de la valeur aussi bien pour l’État que pour les populations.

La République du Tchad a obtenu l’accord de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour financer la réalisation du système d’information de l’État et la numérisation des services publics. Le ministre tchadien des Postes et de l’Économie numérique, Idriss Saleh Bachar, l’a révélé le lundi 11 avril lors de l’audience qu’il a accordée à la délégation d’experts des cabinets Deloitte et TACTIS, commis par la BEI pour collecter des données et réaliser des études de faisabilité pour le projet de transformation numérique du Tchad qui inclut ces deux axes.

Le ministre Idriss Saleh Bachar a indiqué que la BEI envisage d’investir globalement 150 millions d’euros dans ce projet, qui inclut également l’extension de l’accès aux télécommunications en zones rurales. Une composante indispensable à l’inclusion numérique de tous les Tchadiens.

L’appui financier de la BEI au Tchad rentre dans la continuité de l’accord de coopération signé entre les deux parties en décembre 2020 pour accélérer la numérisation et la connectivité rurale. L’accord entre les deux parties est survenu cinq mois après la validation par le gouvernement tchadien de son plan stratégique de développement du numérique (2020-2030), au cours d’un atelier organisé du 15 au 16 juillet 2020.

Lors de la signature de l’accord de coopération de décembre 2020, Idriss Saleh Bachar avait souligné « qu’un investissement à fort impact dans la digitalisation est essentiel pour renforcer la croissance économique future et le progrès social dans un Tchad sans littoral ».

À travers la mise en œuvre du système d’information de l’État, le gouvernement tchadien souhaite une plus grande efficacité dans la collaboration entre ses différents départements. Pour ce qui est de la numérisation des services publics, elle contribuera à une amélioration de la qualité des prestations de l’État aux citoyens.

Ruben Tchounyabe

(Source : WeAreTechAfrica, 14 avril 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)