twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tchad : Baisse des prix d’internet mais aussi de la qualité du réseau

dimanche 6 février 2022

Au Tchad, c’est le soulagement pour les utilisateurs d’internet ... Les opérateurs du pays (Airtel et Moov Africa) ont revu leurs tarifs à la baisse et, depuis jeudi 3 février, les prix sont désormais accessibles à toutes les bourses. C’était l’une des revendications du collectif tchadien contre la vie chère qui demandait, depuis plusieurs années, un giga à 500 Francs CFA au lieu de 1 200 Francs CFA.

Jusqu’à présent, le Tchad était le pays où l’accès à internet était le plus cher du continent. Dans les rues de Ndjamena, ces nouveaux tarifs sont accueillis favorablement.

" Donne-moi du crédit... ", les clients défilent chez Abderamane, boutiquier de la rue de 40.

Il vend des unités pour internet et, depuis l’annonce de la baisse des tarifs par les opérateurs mobiles, il n’arrête pas : " Les clients sont très nombreux, depuis la baisse des prix. Depuis ce matin, j’ai fait plus de cinquante recharges internet alors que d’habitude, je fais quatre ou cinq par jour. "

Moitié moins cher

Soumaiyne, un chauffeur de taxi, vient de recharger un giga pour 550 francs CFA. C’est presque de moitié moins cher qu’avant la baisse.

Pour Perline, une étudiante, ces nouveaux prix d’internet lui permettent de se connecter plus longtemps par jour mais elle déplore une mauvaise qualité du réseau : " C’est comme si tout le monde voulait se connecter à internet en même temps, ce qui fait que du coup, la connexion est vraiment naze. Par exemple, sur FaceBook, j’ai voulu publier deux photos de moi, ça m’a pris deux heures, avant de réussir ! ".

Au Tchad, cette baisse du prix de l’internet pourrait augmenter le nombre d’utilisateurs dans un pays où seulement 5% de la population est connectée.

Aurélie Bazzara-Kibangula

(Source : RFI, 6 février 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)