twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tarifs appels sortants : Les syndicalistes de Sonatel dénoncent la « désinformation »

vendredi 13 août 2010

Les employés de Sonatel n’ont pas encore abdiqué dans la bataille d’opinion qui les oppose à l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), sur l’arrivée de Global Voice et de la mise en œuvre de la nouvelle tarification des appels entrants que cette entreprise doit aider à faire réaliser. Ils ont ainsi fait savoir hier, que des opérateurs de certains pays de la sous-région ont déjà annoncé l’augmentation de leurs tarifs concernant les appels reçus du Sénégal. Ce qui signifie que, la prétention qui veut que les nouvelles mesures ne soient pas ressenties par les usagers du téléphone, au Sénégal comme à l’étranger, est erronée. Le document qu’ils ont sorti hier affirme nettement  : « Dès l’annonce de la mesure, les pays suivants ont fait savoir à Sonatel qu’ils appliqueront ces nouveaux tarifs suivants  : « Sotelgui : taxe de terminaison à appliquer à Sonatel : 0,215 euro/mn  ; Mauritel : taxe de terminaison à appliquer à Sonatel : 0,215 euro/mn  ; Orange Bissau : taxe de terminaison à appliquer à Sonatel : 0,3 euro/mn  ; Orange Mali : taxe de terminaison à appliquer à Sonatel : 0,215 euro/mn  ; Cap Vert Telecom : taxe de terminaison à appliquer à Sonatel : 0,215 euro/mn  ; Côte d’Ivoire Télécom : taxe de terminaison à appliquer à Sonatel : 0,215 euro/mn. Ces pays sont les destinataires de l’essentiel du trafic départ de Sonatel. » Le document ajoute que, contrairement à ce qui a été véhiculé, il y aura bien une hausse sur le trafic au départ du Sénégal, et elle va affecter 67% du volume des appels sortants. Les employés indiquent par ailleurs que, les émigrés en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique ont déjà commencé à ressentir les effets de la nouvelle tarification, en ce sens que même les cartes prépayées qu’ils utilisaient pour appeler le pays sont déjà affectées par les nouveaux prix, et leur temps d’appel a déjà été sensiblement réduit. Cette situation a déjà commencé à faire réagir les gens de la diaspora. La communauté sénégalaise établie à Washington est en train de mobiliser les compatriotes pour un sit-in devant l’ambassade du Sénégal dans la capitale américaine, le vendredi prochain, 14 août, contre ce qu’elle qualifie d’arnaque, opérée par le pouvoir libéral.

Mohamed Guèye

(Source : Le Quotidien, 13 août 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)