twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : le gouvernement s’est doté d’une plateforme centrale de contrôle des transactions financières publiques

mardi 7 janvier 2020

Le système de consolidation de la comptabilité publique (GACS), plateforme de contrôle des transactions financières publiques, est opérationnel.

L’infrastructure destinée à garantir la transparence et l’efficacité dans l’utilisation des ressources financières de l’Etat a été officiellement lancée, le 6 janvier 2020, par le ministre des Finances et de la Planification, Philip Mpango (photo). Elle permettra un accès en temps réel aux informations comptables du gouvernement central et de l’administration locale, ainsi que des agences et sociétés publiques.

Le système, conçu par le ministère des Finances et de la Planification, relie tous les états financiers du gouvernement et de la fonction publique. Il vient remplacer le système « Excel », jugé obsolète et sujet à des risques d’intégrité.

« L’utilisation de l’ancien système Excel a pris beaucoup de temps pour relier les informations financières de divers endroits, et a été coûteuse grâce à l’embauche de nombreux experts. Cependant, avec le GACS, tout le travail se fera dans un seul centre surveillant tous les bureaux », a déclaré le ministre des Finances et de la Planification.

A travers ce système de contrôle, le gouvernement tanzanien démontre sa volonté de faire des technologies de l’information et de la communication un outil de bonne gouvernance pour la croissance nationale. La Tanzanie, qui bascule progressivement vers une administration sans papier et une économie plus axée sur le numérique, voit dans la numérisation un moyen d’améliorer sa gestion publique.

(Source : Agence Ecofin, 7 janvier 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)