twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Talim, la start-up qui veut promouvoir la formation en Afrique

samedi 18 janvier 2020

La start-up Talim met l’accent sur les offres universitaires existantes en Afrique afin de mieux promouvoir les formations sur le continent, a indiqué son fondateur Christian Madet.

Talim est une plateforme et une application mobile gratuite qui vise à informer et orienter les jeunes africains dans leur choix universitaire et professionnel en Afrique.

’’Nous comptons mettre l’accent sur les offres universitaires existantes en Afrique afin de mieux promouvoir les formations des universités et instituts africains", a dit le jeune entrepreneur tchadien, lors d’une rencontre avec des élèves et étudiants de plusieurs nationalités samedi, à Dakar.

Cette start-up est déjà présente dans dans sept pays africains à savoir le Tchad, le Cameroun, le Sénégal, le Togo, la Côté d’Ivoire et le Bénin.

Son fondateur veut l’étendre à d’autres pays en 2020.

Talim, dit-il, ’’est la première start-up africaine qui cartographie l’enseignement supérieur de tous les pays africains pour faciliter la mobilité des étudiants africains tout en mettant à leur disposition une plateforme et une application mobile (...)’’.

Selon lui, ’’l’originalité du concept apportera une aide à des milliers d’étudiants africains à mieux choisir leurs futures destinations, à mieux s’orienter, à mieux se former et à réduire les inégalités de chance en matière d’éducation et de formation dans le continent africain".

"L’Afrique est capable de former ses fils et Talim aidera dans un premier temps à vulgariser les échanges inter-universitaires entre les États africains et dans un second temps à s’ouvrir à l’Europe, l’Amérique et l’Asie", a-t-il fait valoir.

Talim, a-t-il ajouté, va également oeuvrer pour l’éducation et l’orientation des jeunes filles dans les milieux scolaires en coopération avec les associations locales et les ONG qui interviennent dans ce domaine.

Dans cette perspective, M. Madet à invité les élèves et étudiants à ’’visiter’’ leur site internet www.talim-Afrique.com ou télécharger l’aplication pour ’’savoir quelle université du continent convient à leurs profils et ambitions pour des études plus concluantes".

(Source : APS, 18 janvier 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)